Missions internationales


"A la vue des foules, il en eut compassion, car elles étaient lassées et abattues comme des brebis qui n'ont pas de bergers. Alors il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le Seigneur de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson." (Matthieu 9.36-38)

Le monde vit de plus en plus dans l’inquiétude. Les gens sont déprimés, tremblent de peur sous les menaces terroristes, se font du souci devant les cataclysmes naturels… Les "champs" n’ont jamais été aussi prêts pour la moisson, autrement dit : les gens n’ont jamais été aussi prêts à entendre une bonne nouvelle pour leur donner de l’espérance. C’est dans ces champs que Jésus veut envoyer ses ouvriers pour proclamer Sa Bonne Nouvelle, être Ses témoins (Marc 16.15).

Jésus nous demande de prier pour que le nombre de missionnaires s’accroisse et que la Bonne Nouvelle se répande dans le monde entier. Et surtout, n’oublions pas que nous pouvons être l’exaucement de nos prières en acceptant l’appel de Dieu d’être nous-mêmes ses témoins dans nos quartiers, dans nos villes, et même plus loin encore.

Cependant, être témoins de Jésus tel qu’Il le demande n’est pas aussi simple qu’il ne paraisse. Nous devons partager l’œuvre du Christ et traverser des barrières géographiques, sociales ou culturelles. Voilà pourquoi nous avons besoin de s’encourager les uns les autres par la puissance de la Parole, de se soutenir mutuellement dans la prière, de bien saisir le contenu de la mission que Dieu nous confie et d’avoir une profonde et réelle communion avec Jésus.

Notre communauté a un cœur pour la mission. Divers programmes sont élaborés toute l’année pour permettre au Saint-Esprit d’œuvrer dans nos cœurs en vue de la mission : réunions de prière hebdomadaires, journée missionnaire, course sponsorisée… Notre désir est que chacun de nous reconnaisse son appel missionnaire et participe dans la vision extraordinaire de Dieu.

 


Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Actes 1.8

L'Eglise, témoin de l'amour de Dieu

Témoin de l'amour de JésusComment Dieu fait pour nous aimer ? Très bonne question et la réponse nous a déjà été donnée par Lui-même, à travers sa parole. Selon Jean 3.16, " Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique, Jésus, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle". Qui d'entre nous accepterait d’abandonner son enfant pour sauver une autre personne ? Dieu l’a fait et par ce sacrifice, il se révèle à nous comme un père aimant et bienveillant. C'est cet amour divin répandu dans nos cœurs qui nous presse aujourd'hui à partager notre foi.

Témoigner de l'amour du Christ

Dieu a un plan d'amour et de délivrance pour le monde et sa mission n'est pas encore achevée. Nous pouvons constater les souffrances dans lesquelles vivent certains de nos voisins. Jésus appelle tous les chrétiens à aller vers ces personnes. Tous les samedis après-midi, vêtues d'un t-shirt JESUS LOVES YOU, des personnes de l'Eglise évangélique de réveil vont rendre témoignage de l'œuvre du Christ dans leur vie, prêts à se défendre, avec douceur et respect, devant quiconque leur demande la raison de l'espérance qui est en eux (1 Pierre 3.15).

Parler de l’amour de Jésus aux personnes que l'on rencontre ne va pas de soi. A la question "savez-vous que Jésus vous aime ?", certains décident de s'arrêter pour écouter et échanger. Voici notamment deux expériences vécues lors de ces après-midis.

  • Alors que nous étions à la gare Cornavin, une dame sortit en courant de son bus pour venir vers nous. Elle nous dit : "vite, vite, mon bus va repartir, mais j'ai vu vos t-shirts. Cela m'intéresse ! Avez-vous quelque chose pour moi ?" Nous avons juste eu le temps de lui dire qui nous étions et de lui offrir un nouveau testament. C'était incroyable de voir cette femme avec une réelle soif et nous sommes certains que Dieu étanchera cette soif.
  • J'ai croisé une jeune femme. Je ressentais que l'Esprit souhaitait que je lui parle, mais comme j'avais l'objectif de me rendre un peu plus loin, je ne me suis pas arrêté. Environ 15 minutes plus tard, je l'ai revue dans les bras d'une personne de l'équipe. Elle était en larmes et venait de vivre quelque chose de très fort avec Jésus. C'était tellement encourageant de voir sa joie !

Il est vrai qu'apporter concrètement l'amour de Jésus est un défi. Parfois nous passons à côté, d'autres fois nous doutons de nos mots. Nous sentant démunis, nous nous disons que ce n'est pas notre truc. Cependant, Dieu agit en nous si nous cherchons nos ressources en Lui et avec les autres chrétiens.

Montrer l'amour du Christ par des actes de générosité

On reconnaît l'arbre à son fruit (Matthieu 12.33). Par le Saint-Esprit déposé en nous, Dieu nous donne à chacun un don particulier que nous devons découvrir pour promouvoir son royaume et partager son amour. A ceux ne pouvant pas témoigner avec les mots ont été accordés d'autres dons.

Partager consiste à choisir un mode de vie généreux. Dans Ephésiens 4.32, Paul nous exhorte à être généreux et tendres envers les autres, à vivre dans l'amour, car c'est un moyen d'imiter Dieu. Comment faire pour être pleins de générosité et de tendresse ? Cela consiste à donner une mesure infinie au commandement fraternel. En effet, Jésus a mis sur le même plan les deux commandements de l'amour de Dieu et du prochain. Il nous faut aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de toute notre force et de toute notre pensée et notre prochain comme nous-mêmes.

Qui est notre prochain ? (Luc 10.29). En un mot, le prochain c'est l'autre. Ce sont les personnes comme nous et autour de nous : les membres de notre famille, nos amis, nos voisins ou nos collègues de travail. Ce sont aussi les gens que nous ne connaissons pas, mais qui ont besoin de nous. Jésus nous appelle à nous tourner vers toutes ces personnes. La ville de Genève en compte plusieurs en situation de précarité, sans ressources ni protection et qui ont besoin de notre appui. Nous vous invitons à vous engager et à donner de votre temps pour les soutenir.

Dimanche 14 octobre prochain, l'Ecole du Dimanche de l'EER organise comme chaque année une course contre la faim. Les coureurs, notamment des enfants, encouragent votre parrainage pour chaque kilomètre qu'ils effectueront. Tous les dons reçus seront versés en faveur de deux missions :

  • Appui au centre d'accueil Jardin de Montbrillant à Genève, en contribuant au financement des repas de midi qu'il offre aux personnes en difficulté, tout au long de l'année,
  • Aide à des enfants défavorisés des quartiers d'Antananarivo, par le biais du centre Fitahiana à Madagascar.

D'autres actions de proximité sont aussi réalisées, notamment en prêtant main forte aux responsables du Jardin de Montbrillant, en préparant et servant des repas pour ces personnes. Alors que nous obéissons avec un cœur désireux de servir, nous donnons la possibilité à Dieu d'agir.

prier
04 Oct 2012

Commentaires

Nouveau commentaire