•  
     
  • Vérification Cliquez sur l’image pour en changer
    Recopiez les caractères de l’image
  • ou Inscription
    Suivez-nous
    Ministères
    EN ES CN
    05 Décembre
    La mission, dynamique d’une Eglise en marche
    Plus d’actualités
     

    J’ai trouvé la vie

    En partageant ces quelques pages de ma vie, je souhaite encourager chacun à placer sa confiance en Dieu. Je veux témoigner de l’amour de Jésus, de sa fidélité et de son infinie patience à mon égard.

    Je suis né dans une famille catholique de 3 enfants. Alors que j’avais 9 ans, ma mère est tombée gravement malade. J’ai donc été placé dans un pensionnat durant 3 ans. En raison de ma nature timide et réservée, je suis rapidement devenu la cible des enfants plus âgés (13-14 ans) qui me frappaient, me maltraitaient et m’enfermaient dans les caves ou les douches... 

    Ce fut un réel traumatisme qui n’a que renforcé ma tendance à me renfermer sur moi-même. Par la suite, j’ai entrepris un apprentissage de cuisinier qui m’a permis de me développer et d’avancer dans la vie. Je continuais malgré tout à vivre dans mes pensées et j’ai commencé à me fabriquer une réalité qui n’était pas la mienne. Ma vie était pleine de mensonges !

    Mon manque de sérieux brisa ma première relation amoureuse sérieuse, de laquelle est né un garçon. Cette séparation a été très difficile pour moi. J’allais mal et j’ai alors fait plusieurs tentatives de suicide. Dans cette période de ma vie, seul l’amour de mes parents et mon travail m’aidait à vivre. Les années passent et j’ai fait la rencontre de Béatrice qui devint ma femme. J’espérais trouver le bonheur mais j’étais moi-même incapable de rendre ma femme heureuse. J’étais toujours le même ; menteur, infidèle,…

    Après 2 ans de mariage, notre vie a subitement basculé. Suite à une transfusion sanguine, nous avons appris que Béatrice était atteinte du sida. Désespérés, nous avons tout essayé pour la guérir (guérisseurs, rebouteux, etc…), mais le virus continuait ses ravages. C’est alors qu’elle aperçut une étonnante annonce dans un journal qui disait : « Jésus guérit ». Elle s’est rendue dans cette église évangélique où elle confia sa vie à Jésus sur le champ ! J’ai été témoin d’un changement radical dans sa vie qui m’interpellait fortement. Malgré tout, la maladie progressait, son état était très grave. Hospitalisée, les médecins me préparaient à son décès. Quel choc !

    Dans ma tête se bousculaient beaucoup de questions existentielles ; « quel est le sens de la vie ? », « où est Dieu ? », « Pourquoi la souffrance ? ». Le temps était terriblement long, je pensais juste à partir avec elle. Trois jours plus tard, j’ai appelé l’hôpital pour avoir des nouvelles. L’infirmière me dit, à ma grande surprise, « tout va bien monsieur ». Personne ne comprenait ce qui se passait, mais Béatrice n’avait plus de trace de tuberculose, ni de méningite. De retour à la maison, elle me proposa de l’accompagner à des réunions dans son église. Je n’osais refuser et c’est là que Dieu avait son rendez-vous avec moi. Je ne pouvais faire autrement que de donner mon cœur à Jésus-Christ. Depuis, ma vie a vraiment changé. J’ai été libéré de mes péchés, de mes mensonges et j’ai surtout découvert un sens à ma vie.

    Une année plus tard, lors d’un vol en parapente, j’ai fait une chute de 80 mètres. Dieu a répondu à ma prière en me laissant la vie, cependant le bilan de la chute était grave et ma convalescence a duré 4 ans. Chose étonnante, le Seigneur s’est servi de ce temps pour reconstruire notre couple jusqu’au jour où Béatrice est partie vers son Sauveur.

    Dans ces moments très douloureux, le Seigneur a vraiment été fidèle. Il m’a consolé, reconstruit, pris soin de moi. J’ai finalement pu reprendre mon activité professionnelle, ce qui avait été jugé impossible après mon accident et il m’a redonné un nouveau départ. À l’heure où je vous écris, je suis remarié et ai 3 enfants : Edwige, Timothée et Benjamin. Je peux dire que le Seigneur Jésus est tous les jours avec moi et qu’en Lui seul il y a le vrai bonheur. Je vous encourage vivement à vous confier en Lui !

    Jean-Marc Terrier

    prier
    02 Mars 2013

    Commentaires

    Nouveau commentaire