•  
     
  • Vérification Cliquez sur l’image pour en changer
    Recopiez les caractères de l’image
  • ou Inscription
    Suivez-nous
    Ministères
    EN ES CN
    14 Novembre
    Quartier Libre Grottes en quelques mots
    Plus d’actualités
     

    Quand Dieu fait irruption dans une vie

    Pendant bien des années, je n’ai pas ressenti le besoin d’être un chrétien. J’étais comme beaucoup, mélangeant un peu de tout mais cependant j’avais peut-être un petit plus, oui je croyais en quelque chose de supérieur, sans vouloir y mettre un nom par manque d’instruction, par déception ou tout simplement par manque de foi.

    Certes, je priais et adressais mes prières à mon père terrestre (ce que la Bible interdit clairement – Deut. 18), décédé il y a maintenant plus de 20 ans. J’adressais aussi mes prières à Celui qui l’avait recueilli près de lui. Je remerciais aussi, mais seulement quand je recevais ! Il y a quelques mois, j’ai traversé une période pénible, suite à la perte de mon emploi… le moral en baisse… le décès de mon beau-père à l’étranger… les restrictions… L’éloignement, le silence et l’indifférence ont commencé à gagner mon épouse… dans mon couple on ne se disputait même pas, on en était venu presque à s’ignorer, ne partageant plus rien et nous éloignant progressivement l’un de l’autre. Un jour un ami connaissant un peu ma situation m’a dit qu’il avait prié pour moi ; j’ai trouvé cela très gentil de sa part, cela m’a beaucoup touché et ce plus par le fait qu’il ait pensé à moi et ma situation que par le fait qu’il ait prié.

    Quelques semaines plus tard, étant vraiment très mal car la situation dans mon couple s’aggravait et ma situation professionnelle était toujours la même, j’étais vraiment en train de craquer. J’ai appelé cet ami sous un faux prétexte, j’avais envie de parler, il m’a accordé de son temps, il m’a écouté, il m’a soutenu et m’a proposé de prier, s’intéressant plus profondément à mes croyances. Il m’a succinctement expliqué la prière, Jésus, Dieu, la Bible et m’a proposé de l’accompagner au culte le dimanche suivant.

    Ce dimanche-là fut bouleversant pour moi, que d’émotions… le premier signe, le pasteur qui était invité a délivré un message fait sur mesure pour moi ! Le second signe, à la fin il propose de prier pour des personnes se sentant oppressées ! Le troisième signe, il souhaite aussi prier pour une personne nouvelle dans l’église et pour la guérison de son couple !!! Inutile de vous dire dans quel état je suis sorti du culte, j’étais en larmes… pas des larmes de tristesse, pas des larmes de joie… un torrent comme si j’avais été rempli de quelque chose et que, pour avoir de la place les larmes sortaient pour laisser entrer ce quelque chose. J’y retournai le dimanche suivant, ayant entre-temps appris à prier un peu plus justement, et là, la même émotion ; le dimanche suivant je me suis avancé pour accepter Christ comme mon Sauveur et Dieu comme mon Père. Croyez-moi, je ne peux expliquer ce que j’ai ressenti, je ne sais même pas s’il y a des mots pour ça !

    Depuis, je lis la Bible, j’écoute la Bible, je prie, non seulement pour moi ou pour mon épouse, de plus je ressens le besoin de prier pour d’autres, même si je ne les connais pas ! Mes prières commencent à porter leurs fruits et Dieu m’accorde différentes faveurs. Pour commencer, je n’ai plus cette angoisse permanente, oui, vous savez, cette boule au ventre, ce sentiment d’avoir toujours froid et peur dans mon couple. Certes ce n’est pas encore pleinement gagné comme avant, mais tout s’améliore, chaque jour un petit mieux. Dans mon entourage, j’ai parlé à un ami qui était alcoolique et qui se sentait encore un peu faible, il me semblait que ses séances aux alcooliques anonymes n’étaient pas suffisantes pour lui, je lui ai proposé de venir avec moi voir Samuel Peterschmitt, de passage à Genève, il a accepté et il s’est avancé et a reçu Jésus dans sa vie.

    Comme je me sens bien, comme je me sens utile, comme je me sens grandi. Maintenant je sais que Jésus est là, il est à mes cotés, son Père est devenu le mien, gloire à lui. J’espère que ce petit témoignage pourra aider ne serait-ce qu’une seule personne. Que Dieu vous bénisse richement.

    Dominique

    prier
    14 Mars 2013

    Commentaires

    Nouveau commentaire