Accueil d’un étranger : guide pratique biblique

Les Écritures nous montrent que les étrangers ont une place de choix dans le cœur de Dieu et ses commandements rappellent toujours au peuple d'Israël de leur faire bon accueil. Face à l’immigration qui devient aujourd’hui un phénomène d’une grande actualité, il peut nous arriver de ne savoir que faire ou quelle position prendre. Laissons-nous guider par ces passages de la Bible quant à ce que nous pouvons faire dans la mesure de nos possibilités.

1. Donner au migrant de quoi se nourrir
"Quand vous ferez la moisson dans votre pays, tu laisseras un coin de ton champ sans le moissonner et tu ne ramasseras pas ce qui reste à glaner. Tu ne cueilleras pas non plus les grappes restées dans ta vigne, et tu ne ramasseras pas les grains qui en seront tombés. Tu abandonneras cela au malheureux et à l'immigrant. Je suis l'Éternel, votre Dieu." (Lévitique 19.9-10)

2. Lui prêter assistance s’il est dans le besoin
"Si ton frère devient pauvre près de toi et que les ressources lui manquent, tu le soutiendras, (même s'il est) immigrant ou résident temporaire, afin qu'il vive avec toi. " (Lévitique 25.35)

3. Lui faire bénéficier de notre dîme
"Au bout de trois ans, tu sortiras toute la dîme de tes produits pendant cette (troisième) année et tu la déposeras là où tu résideras. Alors viendront le Lévite, qui n'a ni part ni héritage avec toi, l'immigrant, l'orphelin et la veuve, qui résideront avec toi ; ils mangeront et se rassasieront, afin que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse dans toute l'œuvre que tu entreprendras de tes mains." (Deutéronome 14.28-29)

4. Lui laisser prendre part aux repas de fêtes
"Puis tu célébreras la fête des semaines en l'honneur de l'Éternel, ton Dieu ; l'offrande volontaire que tu donneras de ta main sera proportionnelle aux bénédictions que l'Éternel, ton Dieu, t'aura accordées. Tu te réjouiras devant l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu que l'Éternel, ton Dieu, choisira pour y faire demeurer son nom, toi, ton fils et ta fille, ton serviteur et ta servante, le Lévite qui résidera avec toi, ainsi que l'immigrant, l'orphelin et la veuve qui seront au milieu de toi." (Deutéronome 16.10-11)

5. Ne pas l'exploiter
"Tu n'exploiteras pas l'immigrant et tu ne l'opprimeras pas ; car vous avez été des immigrants dans le pays d'Égypte." (Exode 22.20)

6. Ne pas porter atteinte à son droit
"Tu ne porteras pas atteinte au droit de l'immigrant et de l'orphelin, et tu ne prendras pas en gage le vêtement de la veuve." (Deutéronome 24.17)

7. Le traiter comme un membre de notre famille
"Vous traiterez l'immigrant en séjour parmi vous comme un autochtone du milieu de vous ; tu l'aimeras comme toi-même, car vous avez été immigrants dans le pays d'Égypte. Je suis l'Éternel, votre Dieu." (Lévitique 19.33)

Ainsi, l’accueil de l’étranger est étroitement lié au deuxième plus important commandement que Jésus nous a donné : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même". Mais par-dessus tout, cette relation d’entraide trouvera son harmonie dans la relation vivante que chacun doit avoir avec Dieu, le défenseur de l’étranger et source de toutes grâces dont nous bénéficions.