Aimez - servez - et vous recevrez

"Je vous donne un commandement nouveau : que vous vous aimiez les uns les autres ; comme je vous ai aimés, que vous aussi, vous vous aimiez les uns les autres. Si vous avez de l’amour les uns pour les autres, tous sauront que vous êtes mes disciples". Jean 13:34-35

Jésus est avec ses disciples dans la chambre haute. Le temps où il va mourir est proche et, comme une recommandation, il leur dit : "Je vous donne un commandement nouveau". Les disciples ne pouvaient pas esquiver cette parole, Jésus souhaitait leur communiquer quelque chose d’important, d’essentiel. Ce n’était pas une simple recommandation, mais un nouveau commandement.

Premièrement, cette parole concerne les disciples. Sommes-nous concernés ? Je l’espère de tout mon cœur. Le Grand Dictionnaire Biblique dira ceci : "[…] il est attendu du disciple qu’il fasse passer en premier les exigences de Jésus, quel qu’en soit le coût". Sommes-nous prêts à payer ce prix pour mettre en pratique la parole qui nous est adressée aujourd’hui ? Deuxièmement, Jésus parle d’un nouveau commandement. Qu’y a-t-il de si nouveau ? Nous retrouvons déjà dans la loi de Moïse, en Lévitique 19:17 "Tu aimeras ton prochain comme toi-même". Une fois de plus, Jésus ne vient pas pour abolir la loi, mais pour l’accomplir. Il vient rendre vivants le désir et la volonté de Dieu son Père. Il appelle donc ses disciples à aimer de la même manière qu’il les a aimés : "comme je vous ai aimés". Jésus est venu nous révéler l’amour du Père, le cœur de Dieu, il est donc l’exemple à suivre.

Jésus a aimé les gens de manière générale, on le voit dans tout ce qu’il a accompli. En Mt 9:36 Jésus est ému de compassion en voyant la foule parce qu’elle était "languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger", nous dit le texte. Jésus avait ce cœur de berger. Mais comment Jésus a-t-il aimé ses disciples ? Si l’on regarde ce qui précède notre texte, nous pouvons lire la scène qui décrit Jésus lavant les pieds de ses disciples. Il est alors dit au verset 1 du chapitre 13 : "[…] Jésus qui avait aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout". D’autres traductions diront : "jusqu’à l’extrême" ou encore "Jésus mis le comble à son amour pour eux". Voilà comment Jésus a démontré son amour pour les siens. Il s’est humilié jusqu’à la croix et il s’est fait serviteur. Il dira ensuite aux versets 14 et 15 : "Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres ; car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait".

Par ce court message, j’aimerais nous encourager à aller au-delà de l’amour que nous connaissons. Humainement, l’amour se définit comme un sentiment et c’est souvent ainsi que nous le vivons dans l’Eglise. On essaie par tous les moyens d’aimer son prochain et son ennemi en forçant nos sentiments qui se heurtent à nos préjugés, peurs et blessures, sans pour autant changer notre position. Mais Jésus ne nous demande pas un amour à "l’eau de rose", il nous demande d’agir avec amour… Ce n’est pas la même chose ! Alors pourquoi ne pas commencer aujourd’hui en invitant quelqu’un à venir manger chez vous ou en prenant des nouvelles d’une personne que vous allez croiser ce matin ? Soyez encouragés et bénis dans Son amour.

Luc Hausmann