Allez vérifier par vous-même

Thomas

Souvent, notre image sur Thomas, un des douze apôtres, est peu positive. Il est surnommé "l’incrédule" à cause de son doute à propos de la résurrection de Jésus. Bien que cette image soit aussi vraie, elle masque malheureusement un aspect très important dans le cheminement de la foi : celui de vouloir faire une expérience personnelle avec le Christ. Ce que les autres disent à propos de ce qu’ils ont vu ou de ce dont ils ont vécu est encourageant mais tant que je ne l’expérimente personnellement, tout reste pour moi des paroles vaines. Jésus a reproché à Thomas d’être lent à croire mais en disant cela et à travers son geste, il veut que chacun de nous le rencontre de façon personnelle pour reconnaître en lui "notre Dieu et notre Seigneur" comme Thomas l’a fait.

Thomas, c’est le nom d’un des 12 apôtres. Les évangiles ne relèvent que peu d’éléments sur cet homme mais une chose est certaine : Il a été appelé personnellement par Jésus, comme tous les autres. Il a été établi comme apôtre comme tous les autres. Il suit Jésus. Il aime Jésus, et lui est attaché. Bien sûr, il a connu des temps forts et des temps faibles également comme les autres.

Voilà que 3 ans ont passé, 3 jours après sa mort, Jésus ressuscite, mais les disciples, enfermés par peur, ont de la peine à le croire. Jésus viendra lui-même à leur rencontre. Il les rejoindra là où ils en sont. L’évangile rapporte que lors d’une première rencontre, Thomas n’est pas au rendez-vous ! Il faut dire que depuis un certain temps, il a pris du recul, il n’est plus vraiment dans la course, il a peut-être honte d’avoir lâché, d’avoir perdu sa motivation et peut-être même sa foi - si vivante autrefois, ou alors il ne comprend plus rien, il est dans une déception telle qu’il n’arrive pas à se relever. A présent, il veut des preuves solides et très personnelles car l’expérience des autres ne l’aide pas. Même belle - authentique – convaincante, le témoignage des femmes et celui de ses amis le laisse de marbre… il a besoin de sa propre expérience. Même leurs visages avenants et rayonnants ne l’aident pas à ce moment-là. Thomas a besoin d’une rencontre personnelle avec le Ressuscité. Jean 20.25 "Si je ne vois les marques de la croix… je ne croirai point."

Le Seigneur a entendu cette question et lui répondra de manière personnelle ; Thomas ne peut que répondre : mon Seigneur et mon Dieu ! On dirait que d’un coup : le rideau se lève, c’est la révélation, autant l’obscurité était lourde, autant la lumière est forte à présent.

Amis, sachez que Jésus entend votre questionnement, il est vivant et veut venir à votre rencontre car il sait que vous avez besoin d’une rencontre personnelle. Il se peut que vous doutiez, que vous soyez dans un temps de déception ou de découragement que la présence de Dieu vous semble si lointaine, Jésus vous donnera ce rendez-vous que vous attendez. Cherchez-le et répondez-lui comme Thomas l’a fait : mon Seigneur et mon Dieu.

Walter ZANZEN