Cet été, ma Bible sera dans mes bagages

Cet été, la Bible sera dans mes bagages"L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu." (Matthieu 4.4)

Il est facile d’accéder à un exemplaire de la Bible, de la parcourir, de lire rapidement quelques versets, mais ce n’est pas pour autant que le texte devient Pain de Vie qui nourrit l’âme et communique de la force. Pour cela il faut l’aimer de tout son coeur. Alors, ce qu’on aime devient prioritaire.

Permettez-moi d’attirer votre attention sur la valeur inestimable des Saintes Ecritures, la Bible, ce livre que nous possédons tous, que nous pouvons nous procurer en divers formats, sur divers supports, en de nombreuses versions. C’est (et de loin) le livre le plus traduit et le plus répandu au monde. Beaucoup de sociétés bibliques et églises la diffusent gratuitement. Accessible en format informatique, on constate avec étonnement que le nombre d’exemplaires diffusés sous forme papier ne cesse d’augmenter d’année en année ! D’ailleurs, la Bible était le premier livre à sortir de l’imprimerie de Gutenberg vers 1450.

On pourrait allonger d’autres statistiques intéressantes pour montrer à quel point la Parole de Dieu, écrite par 40 auteurs, en l’espace de 1500 ans, composée de 66 livres, fascine le monde et reste le bestseller de tous les temps.

Aimée et chérie par les chrétiens, mais aussi haïe et détestée au cours des siècles, il ne faut pas oublier que la Bible reste un livre interdit dans bon nombre de pays. Combien de personnes ont payé (et paient toujours) très cher le simple fait d’avoir une Bible ou d’avoir été surpris en la lisant ? On ne le saura jamais. Nous vivons à Genève, la ville qui a accueilli durant les persécutions (1540-1590, puis encore 100 ans plus tard) un flux quotidien de protestants français (du temps de la réforme et à l’époque de la Révocation de l’Edit de Nantes) devant fuir leur pays parce qu’ils adhéraient à la foi évangélique en aimant la Bible. Ils trouvaient refuge dans notre ville qui, sous Calvin, mettra la Bible à l’honneur par les écrits et surtout par la prédication quotidienne de la Parole à St Pierre et à l’auditoire. La Bible a donc été aimée, écoutée, étudiée, diffusée ici, influençant et laissant une trace durable dans tous les pays du monde.

Par ce bref rappel historique, il est bon de s’arrêter juste un instant en remerciant Dieu du fond du coeur d’avoir accès au Livre des livres, au Pain de Vie. Gardons un amour profond pour la Parole de Dieu ! Qu’elle soit et reste notre lecture quotidienne qui engendre la foi, fortifie, instruit et apporte les lumières dont nous avons besoin au quotidien. Non, il ne faut pas qu’elle manque dans votre bagage ! Soyez bénis.