Clés pour une bonne santé financière

Clés pour une bonne santé financière"Recommande à l’Eternel tes œuvres, et tes projets réussiront." (Proverbes 16.3)

De nos jours, il est impératif de suivre des cours de gestion avant de se lancer dans un projet entrepreneurial quelconque. Il n'en est pas moins pour la gestion de nos biens personnels : plusieurs outils sont mis en place pour aider les ménages à mieux dépenser et à prévenir les aléas de la vie. Si le risque d'échec en est affaibli, la peur du manque est toujours là en train de nous guetter.

Il n'y a aucun mal à recourir à ces outils éprouvés et validés, mais au-delà de toutes ces connaissances, il est important de reconnaître les trois éléments suivants :
1. Tout ce que nous avons appartient à Dieu
Dieu est le créateur de tout (Psaume 95.4-5) et tout lui appartient. Même nos revenus, argent ou récolte, sont à Lui (Aggée 2.8). Malheureusement, nous avons souvent tendance à penser que nous avons mérité les gains que nous avons perçus et nous oublions que Dieu en est l’origine. En effet, quand bien même nous serions fiers de nos "efforts" pour la réussite d'un projet, nous serions incapables de fournir ne serait-ce que la santé et la force pour accomplir nos tâches dans une condition convenable. Même nous, nous sommes sa création (Genèse 1.27). Aujourd’hui, apprenons à montrer notre reconnaissance à notre créateur car cela constitue une source de bénédiction pour nous.

2. Dieu a tout mis entre nos mains pour en produire du fruit
Alors qu’il est souverain sur toute sa création, Dieu nous a élu "co-gestionnaire" pour un but précis : prendre soin de ses biens et produire pour Lui, selon Sa volonté, du fruit (Genèse 2.15). Mais voilà, il semble que produire du fruit n’est pas si évident, surtout quand on a peu de moyens. Depuis que nos ancêtres ont dû quitter le jardin d’Eden, la terre a reçu une malédiction que nous supportons encore aujourd’hui (Genèse 3.17-19). Tant que nous vivons sous cette malédiction, nous ne pourrons pas donner du fruit selon la volonté du Seigneur. Nous avons tout d’abord besoin d’être en relation avec Lui en acceptant l’œuvre de réconciliation faite par Jésus-Christ. Une fois cette relation rétablie, Dieu accomplira des merveilles dans notre vie si nous le laissons nous guider.

3. Nous avons besoin d'avancer avec foi
La peur du manque hante la plupart des humains, même des chrétiens. Il ne s'agit pas seulement du souci d'avoir suffisamment pour vivre, mais c'est vraiment une question de confiance face à un avenir incertain. A cela, la parole de Jésus est claire : "Ne vous inquiétez donc point… Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus" (Matthieu 6.31-33).

Chercher le royaume de Dieu et sa justice, voilà donc un sujet prioritaire quoi qu'il en coûte. En effet, cela peut nous coûter notre temps, notre force et même notre argent. Dans notre logique humaine, nous avons tendance à tout garder pour nous surtout quand nous avons peu. Vous imaginez donc sans peine combien il a dû être difficile pour cette femme veuve de se détacher de tout ce qu’elle possédait (Marc 12.41-44). Sa foi dépassait toute incertitude et c’est ce que Dieu veut pour chacun de nous. Avançons sur ce chemin de foi et d'obéissance, nous n’en serons pas déçus.