Comment aimes-tu le Seigneur ?

"Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est le premier et le grand commandement". (Matthieu 22.37)

Lorsque j’étais enfant, je rêvais d’un jouet en particulier que je ne pouvais malheureusement m’offrir, faute d’argent. Mais je désirais tellement l’avoir en ma possession que j’ai commencé à économiser le moindre franc et centime que je recevais ou trouvais dans la rue. Un jour, la somme fut atteinte ! Alors je me suis empressé d’enfiler mes chaussures pour courir au seul magasin de jouets de la région, à plusieurs kilomètres de chez moi !

En réfléchissant à cet événement, je me rends compte combien j’étais déterminé ! Mais d’où venait cette motivation, cette détermination ? Tout simplement de mon ardent désir d’obtenir ce jouet à tout prix !

Si nous devions maintenant faire une introspection de nos cœurs, quelle réponse donnerions-nous à la question : "Comment aimes-tu le Seigneur ?" Lorsque tout va bien, il est facile d’aimer Dieu et de lever nos mains vers lui en signe d’adoration. Mais quand ça va moins bien, faisons-nous preuve du même empressement ? Quand l’épreuve frappe à notre porte, quand la maladie devient notre quotidien, quand l’argent vient à manquer, jusqu’à quel point nous battons-nous pour ne pas lâcher la main de notre Dieu ? Jésus nous enseigne comment nous devrions l’aimer, et ce, quelles que soit les circonstances. Il dira : "… de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée". Remarquons qu’à trois reprises Jésus utilise ce petit mot "tout". Le Seigneur désire que notre amour envers Lui soit entier, total.

Après avoir renié le Seigneur Jésus, l’apôtre Pierre fut mis à l’épreuve par le Maître. De nouveau, à trois reprises Jésus lui demanda : "M’aimes-tu ?". Jésus aurait pu le reprendre sévèrement. Il aurait pu lui faire la morale. Il aurait pu lui enseigner les 7 clefs pour ne pas tomber et résister à la tentation. Mais Il est venu avec une simple question : "M’aimes-tu ?" et l’examen du cœur de l’apôtre commença. Et l’effet fut d’une extrême puissance. Le disciple qui renia Jésus devint l’apôtre Pierre, un homme qui bouleversa par son message un grand nombre parmi les Juifs !

C’est exactement ce que le Saint-Esprit désire faire à l’instant. Il désire bouleverser ton cœur afin que tu en bouleverses un grand nombre pour sa Gloire ! Mais ce ne sera pas sans l’Amour….

"En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur". (Romains 8.38-39)