Des hommes unis dans le combat

Des hommes unis dans le combat"Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ." (2 Timothée 2.3)

Etre unis dans le combat, tel est le thème de nos rencontres masculines pour cette année. Un thème à propos, dirai-je, sachant les combats que nous devons mener à chaque carrefour de notre vie d'hommes, mais surtout d'hommes chrétiens. En effet, si la vie en général impose son lot de difficultés et d'épreuves, la vie chrétienne est un champ de bataille permanent.

En tant que chrétiens dans ce monde, nous vivons un conflit incessant entre notre désir de plaire à Dieu et celui de satisfaire nos besoins humains. Dans plusieurs domaines de notre existence (travail, argent, sexualité, pouvoir, etc.), nous faisons face à l'adversité, à la tentation, à notre propre chair et à beaucoup d'autres ennemis plus ou moins redoutables. Pour les combattre, il est capital de nous soumettre à Dieu dans un esprit d’humilité et d’obéissance. En Lui seul, nous trouverons la force de résister aux ruses de l’ennemi (Jacques 4.7), de tenir ferme dans notre foi (Ephésiens 6.11) et de fuir les convoitises de la chair (Gal 5, 16).

Par ailleurs, les frères dans la foi sont appelés à se prêter main-forte et à se soutenir dans cette lutte. Cela implique que si un frère vient à perdre ses repères et se met dans une position difficile, les autres ont le devoir de le reprendre avec amour et de le remettre sur le bon chemin (2 Timothée 2.25-26). Un récit de la vie d’Abraham et de Lot me vient à l’esprit. Alors que Lot avait le choix d’éviter de s'associer au peuple corrompu de Sodome, il a donné la priorité à ses intérêts matériels et s’est installé dans cette ville. Un jour, le pire est arrivé : suite à une guerre qui ne lui concernait en rien, il fut capturé, lui et tous ses biens par les vainqueurs. Abraham aurait pu dire que son neveu a eu ce qu’il méritait. Au contraire, dès qu’il a su ce qui lui était arrivé, il est aussitôt intervenu et a mis en œuvre tous les moyens nécessaires pour délivrer son neveu avec sa famille (Genèse 14.14,16).

Chers frères, si nous voulons être unis dans le combat, nous devons nous soutenir les uns et les autres dans notre cheminement avec Dieu et s’aider à se relever en cas de difficulté. Cela demande une prière persévérante et une bonne dose d’amour. Ne craignons pas la dépense car voir un homme entrer dans les plans de Dieu pour sa vie n’a pas de prix !