Dieu n'en a pas fini avec Israël... nous non plus!

"Je dis donc : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Certes non... Dieu n'a pas rejeté son peuple qu'il a connu d'avance..." (Romains 11.1-2)

Voici quelques passages bibliques nous rappelant l'intérêt de notre mission de prier pour Israël:
1. Dans sa souveraineté, Dieu a formé Israël au travers d'Abraham pour en être un instrument de grâce.
"L'Éternel dit à Abram : Va-t'en de ton pays, de ta patrie et de la maison de ton père, vers le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand. Deviens donc (une source) de bénédiction." (Genèse 12.1-2)
"Car tu es un peuple saint pour l'Éternel ton Dieu ; l'Éternel, ton Dieu, t'a choisi pour que tu sois un peuple qui lui appartienne en propre parmi tous les peuples qui sont à la surface de la terre. Ce n'est point parce que vous surpassez en nombre tous les peuples, que l'Éternel s'est attaché à vous et qu'il vous a choisis, car vous êtes le moindre de tous les peuples. Mais parce que l'Éternel vous aime, parce qu'il a voulu tenir le serment qu'il avait fait à vos pères, l'Éternel vous a fait sortir à main forte, vous a libérés de la maison de servitude, de la main du Pharaon, roi d'Égypte. Tu reconnaîtras donc que c'est l'Éternel, ton Dieu, qui est Dieu. Ce Dieu fidèle garde son alliance et sa bienveillance jusqu'à la millième génération envers ceux qui l'aiment et qui gardent ses commandements." (Deutéronome 7.6-9)

2. Dieu a confié au peuple d’Israël une mission spéciale. Dieu a choisi cette nation afin qu’elle lui soit consacrée, mise à part et qu’elle fasse la différence vis à vis des autres nations qui adorent des faux dieux.
"C'est vous qui êtes mes témoins, - Oracle de l'Éternel - (Vous), et mon serviteur que j'ai choisi, afin que vous le reconnaissiez, que vous me croyiez et compreniez que c'est moi : avant moi il n'a pas été formé de Dieu, et après moi il n'y en aura pas." (Esaïe 43.10)
"Vous avez vu vous-mêmes ce que j'ai fait à l'Égypte : je vous ai portés sur des ailes d'aigle et fait venir vers moi. Maintenant, si vous écoutez ma voix et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez en propre entre tous les peuples, car toute la terre est à moi. Quant à vous, vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte... Et tout le peuple unanime répondit: Nous ferons tout ce que l'Eternel a dit." (Exode 19.4-8)

3. Dieu a choisi de s’incarner dans ce peuple pour apporter le salut au monde. Ce salut s’est accompli en Jésus-Christ.
"Ces Israélites, à qui appartiennent l’adoption, et la gloire, et les alliances, et la Loi, et le culte, et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement." (Romains 9.4)

4. Mais le peuple d’Israël a manqué à sa mission et a désobéi à son Dieu tout au long de son histoire. Malgré les corrections de Dieu, il a continué à être infidèle et n'a pas reconnu son Seigneur. Alors, Dieu a fini par disperser ce peuple parmi toutes les nations et l’a privé de toutes Ses bénédictions.
"L'Éternel vous disséminera parmi les peuples, et vous ne resterez qu'un petit nombre au milieu des nations où l'Éternel vous emmènera." (Deutéronome 4.27)
"Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu ! Voici : votre maison vous est laissée déserte, car je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais jusqu'à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !" (Matthieu 23.37-39)

5. Ce jugement à l’encontre du peuple de l’alliance a permis à des non juifs de recevoir le salut. Ceux qui acceptent ce salut deviennent aussi membres de la famille divine, peuple de Dieu.
"Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; ils se sont bouché les oreilles et ils ont fermé les yeux, de peur de voir de leurs yeux, d'entendre de leurs oreilles, de comprendre de leur cœur et de se convertir, en sorte que je les guérisse. Sachez donc que ce salut de Dieu a été envoyé aux païens : eux, ils l'écouteront." (Actes 28-27-28)
"Je dis donc : ont-ils trébuché afin de tomber ? Certes non ! Mais, par leur chute, le salut a été donné aux païens, afin de provoquer leur jalousie." (Romains 11.11)

6. Mais malgré la dispersion d'Israël, Dieu est fidèle et tient à Ses promesses. Il aime toujours son peuple et le ramènera dans son pays au temps qu’il a déjà fixé. Israël se repentira et reconnaitra enfin son Messie.
"Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Me voici, je prends les Israélites d'entre les nations où ils sont allés ; je les rassemblerai de toutes parts et je les ferai revenir sur leur territoire. Je ferai d'eux une seule nation dans le pays, dans les montagnes d'Israël ; ils auront tous un même roi, ils ne formeront plus deux nations et ne seront plus divisés en deux royaumes." (Ezéchiel 21-22)

Alors, quelle prière devons-nous adresser pour les Israélites ? Nous pouvons prier pour leur salut et leur repentance, afin qu’ils reconnaissent Jésus comme leur Messie (Romains 10.1). Faisons ainsi car Dieu nous y invite (Psaume 122.6). Mais ne prions pas seulement pour ce peuple d’où nous tirons notre bénédiction spirituelle, mais aussi pour que tous les peuples de ce monde, juifs ou pas, croient en Jésus-Christ (Galates 6.5).

Pour terminer, les membres des EER sont conscients de l’importance du lien qui unit mystérieusement chrétiens et juifs. Pour plus de détails, voir le cahier d’information du 75ème anniversaire des EER en Suisse Romande et Tessin.

Dans notre communauté, un rendez-vous hebdomadaire se tient tous les jeudis (19h20) pour prier pour ce peuple. Rejoignez-nous !