Dieu sait ce dont tu as besoin, mais dis-le à Lui

Désir de Dieu, besoin de l'homme.

Dieu, pour agir comme il se doit envers nous, attend que notre désir soit explicitement formulé et lui soit présenté. Il sait bien avant nous ce dont nous avons besoin, mais il voudrait que nous le lui demandions. Voici une lecture et étude simplifiée de Genèse 2.18-22 qui nous servira d’exemple.

18 Le Seigneur Dieu dit : "Il n'est pas bon pour l'homme d'être seul. Je veux lui faire une aide qui lui soit accordée." 19 Le SEIGNEUR Dieu modela du sol toute bête des champs et tout oiseau du ciel qu'il amena à l'homme pour voir comment il les désignerait. Tout ce que désigna l'homme avait pour nom "être vivant" ;  20 l'homme désigna par leur nom tout bétail, tout oiseau du ciel et toute bête des champs, mais pour lui-même, l'homme ne trouva pas l'aide qui lui soit accordée.  21 Le SEIGNEUR Dieu fit tomber dans une torpeur l'homme qui s'endormit; il prit l'une de ses côtes et referma les chairs à sa place. 22 Le SEIGNEUR Dieu transforma la côte qu'il avait prise à l'homme en une femme qu'il lui amena. (TOB)

Selon le verset 18, Dieu sait ce qui manque à l’homme : une aide qui lui correspond (lui est accordée, dans le texte). Au lieu de lui en offrir une tout de suite, Il lui confia d’abord une tâche plus ou moins inattendue. Faisant passer devant lui tout bétail, toute bête des champs et tout oiseau du ciel, Il voulait voir comment l’homme les désignerait et comment il appellerait chacun d’eux (vv.19-20a). Dieu vit que l’homme est seul, et pour le sortir de sa solitude, il l’a mis au milieu d’une foule d’animaux. Leur donner un nom aurait distrait l’homme : il se serait probablement amusé avec eux. Cependant, ceci ne répond pas pour le moment au projet de Dieu - Il est l’unique à savoir qu’il faut de l’aide à l’homme.

La suite du texte nous montre que le fait de mettre l’homme au milieu des bêtes et des oiseaux est une étape que l’homme doit franchir pour qu’il se rende compte de sa situation et comprenne le projet de Dieu pour lui. Combien est surprenante la pédagogie divine ! En nommant ces êtres vivants, l’homme se sent seul : "mais pour lui-même, l’homme ne trouva pas l’aide qui lui corresponde" (v.20b). Comment le savait-il ? Le texte ne nous en dit rien, mais peut-être en constatant que chaque espèce comprend respectivement deux genres. Il aurait dit : ils vont tous de pair, et moi alors ?... Dieu savait ce qu’Il fera pour l’homme ; ce dernier, par initiative divine, prend conscience de ce qui lui manque et il l’aurait explicitement exposé à son créateur. Les deux désirs se rejoignent : c’est alors que Dieu créa la femme et l’amena vers l’homme. Tout est résolu.

Tu ne sais pas ce dont tu as besoin pour être heureux ? Dieu le sait bien avant toi, demande-lui de te le faire savoir. Il te le montrera peut-être d’une manière inattendue, mais avec docilité et patience, tu finiras par comprendre. Lorsque tu reconnais ton vrai besoin, formule-le et présente-le à lui, sûrement tu l’auras.