Ensemble pour bénir notre localité, notre région, notre pays

Serons-nous de ceux qui, comme Néhémie, s’attelleront à l’ouvrage, malgré les nombreux défis déjà présents? Saurons-nous nous positionner dans l’invisible, sur le plan spirituel, tout en faisant progresser les constructions défiantes dans le visible? Mais de quel ouvrage parlons-nous? De quels défis est-il question? Bon, assez d’interrogations ! Soyons clairs : l’enjeu est d’attirer la pleine bénédiction de Dieu sur nos localités, nos régions, notre pays.

Les défis déjà présents sont nombreux : enjeux sociaux, économie fragilisée et fossés culturels, pour n’en citer que certains. Néhémie, d’un bras, maniait les outils dans la construction de la muraille, et de l’autre, tenait l’épée dans les combats contre des assaillants. Dans le même esprit, nous voulons agir sur deux niveaux en même temps: d’un côté nous souhaitons être impliqués dans les défis concrets de notre nation, et de l’autre, nous avons le privilège de pouvoir être porteurs du meilleur espoir possible pour la Suisse : l’Evangile de Jésus-Christ !

Dieu est bon, et lorsque nous le cherchons d’un coeur sincère, il répond à nos supplications. Prions Dieu pour de nombreux ouvriers dans la moisson suisse : une génération entière de Néhémie au coeur plein de compassion et de détermination qui saura nous prendre avec elle sur un chemin de bénédiction.

À tous les niveaux. J’y crois.

Par Christian Kuhn,
Secrétaire général du Réseau Evangélique Suisse (RES)
pour la Semaine Universelle de Prière 2019

A cette occasion, retrouvez en cliquant sur ce lien le programme de nos réunions de prière et rejoignez-nous à l'heure qui vous est possible.