Et votre mission est...?

Tout

"Comment ça ? Je n’existais pas encore en ce moment." diriez-vous… Les trois derniers versets de l’Evangile de Matthieu ont un caractère éminemment missionnaire. C’est là que Jésus, après sa résurrection, donne un mandat solennel à ses apôtres. Ce mandat ne concerne pas qu’eux. En réalité, Jésus y parle de lui-même, de sa parole et de ses commandements, de toutes les nations : tout homme de toutes les générations et de tout temps. C’est ici que nous rencontrons les 4 TOUT, sujet du présent texte. Ceci veut dire que nous aussi, nous sommes bien compris dans ce mandat qui leur est confié. Les derniers n’ont vécu que quelques dizaines d’années après ce moment initial, mais Jésus est avec nous tous les jours. Je peux conclure que nous étions là, et nous y sommes encore…

 Voici ces versets: "Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint–Esprit, et enseignez–leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde." (Matthieu 28:18-20). Ces paroles de Jésus rapportées par l’évangéliste Matthieu en conclusion de son Livre sont marquées par un mot qui revient à quatre reprises : tout.

  • tout pouvoir,
  • toutes les nations,
  • tout ce que je vous ai prescrit,
  • tous les jours…

Chacune de ces paroles pointe vers une direction et nous ouvre des perspectives qui s’étendent presque à l’infini.

1.    Tout d’abord, Jésus rassure les siens et leur rappelle quelle est sa position d’autorité suprême, la souveraineté lui appartient. Il est au-dessus de toute chose. La résurrection d’entre les morts lui a donné légitimement la place la plus élevée qui soit – ainsi tout lui est soumis. Il a reçu le Nom qui est au-dessus de tout nom. Il est en tout le premier. Le chrétien affirme et proclame cette position de Jésus.

2.    Ensuite : Toutes les nations : ici apparaît le 2ème tout. L’amour de Jésus atteint toutes les nations et son sacrifice à la croix s’étend à tous les hommes : par la foi tous ont accès à son salut et ce gratuitement. Tous, sans exception, et ce tous nous comprend : vous et moi, sommes invités à nous approcher de Celui qui nous aime d’un amour éternel, un amour qui ne dévalue pas, qui ne trompe pas. Un amour qui vaut tellement la peine d’être connu. D’où l’ordre de Jésus : allez … ne manquez pas de communiquer à tous ceux qui n’en savent encore rien - et par tous les moyens, surtout par votre vie - l’amour dont vous êtes l’objet.

3.    Enseignez-leur à observer TOUT ce que je vous ai prescrit. Est-ce vraiment nécessaire ? N’est ce pas trop demandé ? Voici la clé : vivre les paroles de Christ non avec nos propres efforts mais par la puissance de vie qu’il nous donne, par son Esprit, c’est découvrir les dimensions de cette vie, c’est goûter à la vie abondante. Les paroles de Christ sont des paroles de vie, c’est le pain de vie qui soutient la vie et qui nourrit. Connaître son message et le mettre en pratique est une preuve de notre amour et notre attachement à Dieu. Prendre au sérieux sa Parole l’honore.

4.    Le dernier TOUT rappelle son encouragement : je suis avec vous tous les jours. Les jours heureux et les autres, les bons et les mauvais, ceux qui sont ensoleillés et ceux qui sont noyés de larmes. Jésus a une parole et il se fait un honneur de la garder : il promet sa présence en toutes circonstances pour ceux qui sont ses amis. Vous aussi soyez encouragés par cette parole.

 Walter ZANZEN