Être et faire des disciples, pourquoi ?

Le thème de la semaine universelle de prière nous invite à prendre ensemble un "shift", un changement, prendre un virage dans notre vie. L’objectif étant de rappeler la raison d'être du chrétien dans ce monde "afin de retrouver pleinement le sens de sa vocation : être une communauté de disciples de Jésus-Christ qui à son tour fait des disciples".

Etre et faire des disciples, cela n’est pas nouveau. Peut-être diriez-vous qu'en parler ou en reparler n'est plus vraiment nécessaire ? En réalité, le thème est plus qu'actuel et c’est le moment d’aller au-delà des paroles pour en venir à la mise en pratique... car Jésus ne nous a pas sauvés pour nous aligner au monde, mais pour interpeller le monde ! Alors, voici deux ou trois points qui valent un rappel :

1. Être des disciples

Nous savons qu'une fois avoir accepté Jésus comme notre Sauveur et Seigneur (ou Maître), nous devenons Ses disciples, c’est-à-dire ceux qui suivent les traces du Maître. Soulignons ce mot DEVENIR : c’est un changement d'état, de façon d'être, où nous délaissons nos mauvaises habitudes de pécheur pour nous revêtir d’une nouvelle nature, celle que Dieu crée et qui fait de nous des êtres pardonnés et justifiés par la croix. "Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici : toutes choses sont devenues nouvelles" (2 Corinthiens 5.17).

Mais rappelons que marcher en tant que disciple demande volonté et effort. Un effort à RESTER CONNECTÉ au Maître (Jean 15.5), à GRANDIR dans Son enseignement, à APPRENDRE de Lui, à accepter humblement d'ÊTRE TRANSFORMÉ par Sa Parole et Son Esprit...

Si nous prenons vraiment à cœur la Grâce par laquelle Jésus nous a sauvés (Tite 2.11), l'amour qu'il nous a témoigné au point de supporter les plus dures des souffrances (physiques, morales et spirituelles), il n'est pas normal que notre vie, en tout cas notre vie intérieure, ne change pas puisque cette Grâce du Salut nous rappellera chaque jour pourquoi nous avons été sauvés et de quoi nous avons été libérés. En effet, nous sommes passés de la culpabilité à la justification, de la mort à la vie, du malheur à la paix, du péché à la sainteté.

2. Partager l’évangile et faire des disciples

Faire des disciples commence par l'annonce de l'évangile, l'intercession en faveur de ceux ou celles autour de nous qui n'ont pas encore accepté le Christ, puis se poursuit dans l'accompagnement des nouveaux chrétiens de façon à ce qu'ils puissent grandir aussi dans leur foi. C'est le défi du chrétien et de l’église, dirions-nous souvent. Mais plus encore, c'est réellement un ordre divin. Ayant été sauvés par grâce, nous ne pouvons et ne devons pas rester indifférents à l'ordre missionnaire qu'il nous a transmis : "Faites des disciples parmi tous les peuples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et apprenez-leur à obéir à tout ce que je vous ai prescrit" (Matthieu 28.18-20).

Cette semaine sera un moment clé pour une nouvelle relance dans notre vocation chrétienne, leaders ou pas, jeunes ou moins jeunes. Nous vous invitons vivement à méditer les sujets développés et à assister aux réunions de prières dans la mesure du possible.

Cliquer ici pour :


Bonne semaine de prière !