Hyperconnectivité: rappels pour les chrétiens modernes

Dans notre monde qui donne l’impression d’être en constante accélération, la technologie semble la meilleure des solutions pour nous permettre d’optimiser notre temps. En quelques clics seulement, nous pouvons profiter de divers services en ligne : les achats et ventes sur internet avec livraison à domicile, les opérations bancaires et divers règlements administratifs qui se traitent à distance, les appels et tout autre moyen numérique pour communiquer avec nos proches. La révolution numérique nous a apporté tellement d’avantages dont nos grands-parents n’ont jamais osé rêver. Toutefois, abordons ici quatre points de vigilance afin de vivre en tant que chrétiens d’abord, citoyens modernes ensuite.


Il y a un temps pour se connecter et un temps pour se déconnecter

"Il y a un moment pour tout, un temps pour toute chose sous le ciel" (Ecclésiaste 3.1)

"Merveilleux, le smartphone est justement ce qu’il me faut pour respecter mon timing". Agenda, alarmes programmables sur demande, le téléphone a remplacé les papiers que l’on perd et concentré tout en un ! Donc, les rendez-vous manqués ou en retard devraient diminuer considérablement. Mais, en fait, quand vous arrivez à votre rendez-vous et que votre téléphone n’arrête pas de sonner ou de vibrer, qu’en est-il de votre concentration, de la qualité de relation avec votre interlocuteur ? Etes-vous vraiment obligé de consulter chaque info qui arrive? Est-ce nécessaire ? La ou les personnes en face risquent de mal prendre cette "polyvalence".

Il en est de même de vos rendez-vous quotidiens avec le Seigneur. Jésus dit : "Mais toi quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est dans le (lieu) secret, et ton Père qui voit dans le secret te le rendra" (Matthieu 6.6). Dans ce moment intime, vous avez besoin de silence, de calme. Si vous voulez entendre la voix de Dieu, il faut savoir vous arrêter et vous déconnecter de tout pour être entièrement à Sa disposition. Le Seigneur le savait en disant : ferme ta porte !


Les contacts à distance ne valent pas une relation de proximité

"Mais Dieu, qui console les humbles, nous a consolés par l'arrivée de Tite, et non seulement par son arrivée, mais encore par la consolation qu'il avait reçue de vous" (2 Corinthiens 7.6-7a)

Dieu sait combien de lettres encourageantes ont été échangées entre Paul et les églises. Mais plus d’une fois il a manifesté sa reconnaissance pour les visites personnelles et bienfaisantes qu’il a reçues de ses compagnons.

De nos jours, il est pratique de s’envoyer des sms, des emails, ou de se parler sur Skype pour se donner des nouvelles. Mais rappelons que ces moyens, même avec des smileys bien attendrissants, révèlent leurs limites à un moment donné. Rien ne vaut une manifestation concrète de nos sentiments envers nos proches. L’outil moderne ne pourra jamais remplacer la présence des parents avec les enfants, les temps d’intimité entre conjoints, ni la communion fraternelle.


Il faut savoir nager dans ce fleuve d’informations

"Tout est permis, mais tout n'est pas utile" (1 Corinthiens 10.23a)

La technologie actuelle nous offre tellement d'opportunités de nous instruire, de nous tenir informés et de nous distraire. Toutefois, il faut rester vigilants car toutes ces informations ne sont pas toujours bonnes ni utiles. Avez-vous remarqué le temps qui passe ? Soudain deux heures ont passé ! Cela peut facilement occuper, non seulement tout votre temps, mais aussi tout votre esprit, au point d’oublier les choses essentielles de la vie.

A ce titre, permettez-moi de partager une petite expérience personnelle. Récemment, voulant tester mon niveau de réflexe, j’ai décidé de jouer à un jeu très célèbre qu’on peut gratuitement installer sur les smartphones. A première vue, il n’y a rien de mal dans cette application, et j’avoue m’être bien amusée. Mais une semaine après, en regardant en arrière, je me suis rendu compte du nombre de choses que j’ai ratées parce que j’étais continuellement penchée sur ce jeu dès que j’avais du temps libre. Mes rencontres quotidiennes avec le Seigneur en ont même souffert. Heureusement, Dieu m’a interpellée à temps et j’ai corrigé le tir.


L’hyper-connectivité avec Dieu, voilà l’efficacité !

"Moi, je suis le cep ; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, comme moi en lui, porte beaucoup de fruit, car sans moi, vous ne pouvez rien faire." (Jean 15.5)

Malgré les avantages que nous procure la technologie, notre vie n’est vraiment efficace que si nous sommes suffisamment connectés à Dieu. L’outil moderne doit rester un moyen de nous rapprocher un peu plus du Seigneur et d’accomplir sa volonté. Notamment, propager la bonne nouvelle de l’Evangile sur internet fera une grande différence dans ce monde désormais hyper-connecté. Même un tout ‘petit’ message biblique partagé sur les réseaux sociaux ou un mot d'encouragement envoyé à un ami sera plus efficace que tous les scoops du monde.