Il faut être sûr

"Je vous ai écrit cela afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu." (1 Jean 5.13)

Où irai-je quand je serai mort ? Voilà une question qu'on ne se pose pas souvent. Alors que certains ne sont pas sûrs de pouvoir y répondre, d'autres s'arrêtent au fait que ce n'est pas à nous de nous en soucier, que ce qu'il faut c'est juste vivre au jour le jour et essayer de faire ce qui est juste... Dans la chrétienté, nombreuses sont aussi les personnes qui doutent encore de leur salut, qui espèrent être sauvées sans en avoir la certitude pour autant. Aujourd'hui, dans le verset ci-dessus, l'apôtre Jean donne l’assurance de la vie éternelle à celui qui croit en Jésus-Christ. Dieu ne veut pas que nous restions dans l'incertitude. Voilà pourquoi la Bible est claire, sans ambiguïté et soutient une seule vérité.

La vie éternelle est un don de Dieu pour tous ceux qui veulent la recevoir
"Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique (Jésus), afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle" (Jean 3.16). Dieu hait le péché et sur cette terre, nul ne mérite son intérêt car tous ont péché et sont privés de Sa gloire (Romains 3.23). Mais son amour surpasse tout péché et le pousse à nous donner gratuitement Son pardon, Sa justification et Sa vie par le sacrifice de son fils Jésus-Christ. Si nous reconnaissons que son sacrifice a été fait pour nous, de manière personnelle, et acceptons humblement cette vérité aujourd'hui, soyons sûrs d’une chose : Jésus a accompli en nous son œuvre de salut et nous accorde définitivement un avenir glorieux en sa présence.

La vie que Dieu nous donne ne se base ni sur nos actions passées ni sur nos efforts futurs
"C'est par la grâce en effet que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie" (Ephésiens 2.8-9). L’œuvre de Jésus est pure grâce, c'est exclusivement un don de Dieu. Rappelons que même la foi en cette œuvre nous est donnée (Hébreux 12.2) et n'est pas le fruit de nos actions, à combien plus forte raison nos efforts humains ne seront jamais des garanties pour notre place auprès de Dieu.

L'apôtre Paul est l'une des personnes qui a osé affirmer avec assurance qu'il a part à la vie éternelle (2 Timothée 4.7-8), pourtant, lui qui avait persécuté des tas de chrétiens. Son assurance se repose sur une seule vérité : "...Notre Seigneur a répandu avec abondance sa grâce sur moi, il m'a accordé la foi et l'amour qui viennent de la communion avec Jésus-Christ. Voici une parole certaine, digne d'être accueillie par tous : Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs. Je suis le pire d'entre eux..." (1 Timothée 1.12-17). C’est cette assurance que Dieu veut planter dans nos cœurs. A quoi servent alors les bonnes actions ? En vérité, elles sont l'effet de cette grâce qui nous a été donnée. La connaissance de la vérité nous presse à remercier le Seigneur par notre obéissance à sa volonté.

Nous célébrons chaque année Pâques en souvenir de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ. "Certainement, lui, a porté nos langueurs, et s’est chargé de nos douleurs… il a été blessé pour nos transgressions, il a été meurtri pour nos iniquités ; le châtiment de notre paix a été sur lui, et par ses meurtrissures nous sommes guéris" (Esaïe 53.4-5). Quel bonheur pour l’enfant de Dieu d’avoir la certitude que ses péchés sont ôtés à jamais et qu’une vie éternelle lui est réservée ! Si nous ne sommes pas encore sûrs d’avoir notre place dans le Royaume de Dieu, il est encore temps de reconnaître Jésus-Christ comme ton sauveur et recevoir ton billet d’entrée !