Il suivit Jésus dans le chemin

CheminLe récit bien connu de la guérison de Bartimée nous est relaté dans l'évangile de Marc 10.46-52. C’est l’histoire de ce mendiant aveugle qui, au passage de Jésus, se met à crier : Fils de David, aie pitié de moi. Nullement encouragé par les gens autour de lui, il ne se laisse pas arrêter et se fait remarquer par sa détermination en criant plus fort : Fils de David, aie pitié de moi. Cette attitude résolue touche Jésus qui s’arrête, l’appelle et lui pose une question : que veux-tu que je te fasse ? Sans hésiter, l’aveugle affirme son besoin : retrouver ses facultés visuelles. Il sera exaucé. C’est sa foi en Jésus qui le guérit (verset 52). 

Le petit mot qui suit directement après dans le texte est à observer : aussitôt (mot que l’on retrouve par ailleurs assez souvent dans l’évangile de Marc). Sans perdre un instant, Bartimée suit Jésus. Touché par le Fils de David, le Messie qui vient d’opérer un puissant miracle en sa faveur, sa vie prend un tournant, tout est changé et il ne peut retourner à son ancienne vie comme si de rien n’était. Il s’attache désormais à Celui à qui il doit cette vie nouvelle : Jésus. Il le suivra à partir de ce moment.

Parfois certaines personnes viennent au Seigneur de tout leur cœur pour recevoir aide et libération de leurs problèmes. Malheureusement, n’étant pas prêts à suivre Jésus sur le chemin de l’obéissance qui est pourtant la clé de la bénédiction (voir Matthieu 7.24-25) et de la protection, elles s'arrêtent là. En effet, ne pas suivre Jésus, c’est permettre à l’ancienne vie de revenir au galop et laisser à l’ennemi un jeu facile pour nous séduire et nous vaincre. Suivre Jésus est la clé de la vie abondante et c'est notre objectif et notre mot d’ordre. Que le Seigneur bénisse chacun dans son choix de le suivre dans le chemin.