Jésus : célèbre ou inconnu pour vous ?

Jésus : célèbre ou inconnu pour vous ?"Sa renommée se répandait de plus en plus, et les foules nombreuses se rassemblaient pour l'entendre et pour être guéries de leurs maladies." (Luc 5.15)

Les récits de la Nativité nous décrivent un enfant né dans la pauvreté d'une famille sans fortune et dont on a négligé l’ascendance prestigieuse. Pourtant, son autorité a été révélée alors qu’il n’était pas encore de ce monde (Esaïe 9.5). A sa naissance, il a fait paniquer le plus grand et méchant roi de l’époque. Dans son enfance, il a stupéfié les théologiens les plus érudits. Adulte, il a dominé la nature en marchant sur les flots agités et en calmant une très forte tempête.

Sa popularité n’est pas moins spectaculaire en ce jour car il tient la première place des personnes les plus importantes dans l’histoire de l’humanité. Même ceux qui le haïssent le connaissent bien et plus ils veulent effacer son nom, plus sa gloire retentit à l’oreille des gens. Il n’a écrit aucun livre, pourtant toutes les bibliothèques du monde ne pourraient contenir ceux qui seraient nécessaires pour raconter ce qu'il a fait. Il n’a composé aucune chanson, mais en constitue le sujet d’une multitude. Il n’a fondé aucune université mais rassemble plus de disciples que le nombre d’étudiants dans toutes les écoles du monde réunies.

Voilà en résumé à quel point Jésus est connu dans le monde. Combien l’est-il dans votre vie ? Pour le connaître vraiment, il ne suffit de savoir son nom ou être au courant des événements qui tournent autour de lui. Vous ne pouvez le connaître personnellement à moins de l’accueillir d’abord dans votre cœur et croire à l’œuvre qu’il a accomplie. Plus de 2'000 années se sont écoulées depuis sa venue, mais il vit toujours et il veut naître ou renaître dans votre coeur afin de vous apporter la lumière et la vie. Il veut vous offrir Sa grâce immense et manifester sa gloire dans tous les domaines de votre vie. "Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n'a pas le Fils n'a pas la vie" (1 Jean 5.12). Pensez-y !