Jésus : une grande preuve de la cohérence de la Bible

Jésus est présent dans les 66 livres de la Bible, une preuve de la cohérence et de l’inspiration divine des Ecritures

Dans la Genèse, Jésus, avec son Père est le Créateur de toute chose. Il est aussi le bélier qui est monté sur l’autel d’Abraham.
Dans l’Exode, il est l’agneau pascal.
Dans Lévitique, il est le souverain sacrificateur, le grand prêtre
Dans Nombre, il est la nuée qui guida Israël de jour et la colonne de feu qui les éclaira la nuit.
Dans Deutéronome, il est notre cité de refuge.
Dans Josué, il est le moyen de salut pour la famille de Rahab.
Dans Juges, il est notre Juge.
Dans Ruth, il est le parent qui nous rachète.
Dans 1 et 2 Samuel, Il est le prophète en qui je peux avoir totale confiance.
Dans Rois et Chroniques, il est le Roi souverain qui règne.
Dans Esdras, il est notre fidèle scribe.
Dans Néhémie, il est celui qui reconstruit tout ce qui est détruit.
Dans Esther, il est le Mardochée fidèlement assis à la porte.
Dans Job, il est notre Rédempteur qui vit à toujours.
Dans Psaumes, il est mon Berger et je ne manquerai de rien.
Dans Proverbes et Ecclésiaste, il est notre sagesse.
Dans le Cantique des cantiques, il est l’Epoux parfait et merveilleux.
Dans Esaïe, il est le Serviteur souffrant.
Dans Jérémie et Lamentations, il est le Prophète qui pleure.
Dans Ezéchiel, il est le l’être merveilleux aux 4 faces.
Dans Daniel, il est le 4ème homme au milieu de la fournaise ardente.
Dans Osée, il est mon amour qui est fidèle à toujours.
Dans Joël, il nous baptise du Saint Esprit.
Dans Amos, il porte nos fardeaux.
Dans Abdias, il est notre Sauveur.
Dans Jonas, il est le grand missionnaire venant de loin qui apporte la Parole de Dieu au monde.
Dans Michée, il est le messager dont les pieds sont beaux.
Dans Nahum, il est le vengeur.
Dans Habacuc, il est la sentinelle qui prie pour le réveil.
Dans Sophonie, il est le Seigneur puissant pour sauver.
Dans Aggée, il restaure nos héritages perdus.
Dans Zacharie, il est notre source.
Dans Malachie, il est le soleil de la justice qui a la guérison sous ses ailes.
Dans Matthieu, il est le Christ, le Fils du Dieu vivant.
Dans Marc, il est opère des miracles.
Dans Luc, il est le Fils de l’homme.
Dans Jean, il est la Porte par laquelle tout un chacun doit entrer pour être sauvé.
Dans Actes, il est la lumière brillante qui apparait à Saul sur le chemin de Damas.
Dans Romains, il est celui qui nous justifie.
Dans 1 Corinthiens, il est notre résurrection.
Dans 2 Corinthiens, il porte nos péchés.
Dans Galates, il est celui qui libère de la loi.
Dans Ephésiens, il est notre richesse indescriptible.
Dans Philippiens, il pourvoit à tous nos besoins.
Dans Colossiens, il est corporellement la plénitude de la divinité.
Dans 1 et 2 Thessaloniciens, il est le Roi qui revient bientôt.
Dans 1 et 2 Timothée, il est le médiateur entre Dieu et les hommes.
Dans Tite, il est notre espérance bénie.
Dans Philémon, il est l’ami plus proche qu’un frère.
Dans Hébreux, il est le sang de l’alliance éternelle.
Dans Jacques, il est le Seigneur qui guérit les malades.
Dans 1 et 2 Pierre, il est le souverain Berger.
Dans 1,2,3 Jean, il est Jésus qui vient avec l’amour parfait.
Dans Jude, il est le Seigneur qui vient avec les myriades de saints.
Dans l’Apocalypse, lève tes yeux, Eglise, car notre salut est proche il est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs !