Jésus voit vos larmes et prépare votre joie

Jésus voit vos larmes et prépare votre joie"Jésus, la voyant pleurer, elle et les Juifs qui étaient venus avec elle, frémit en son esprit, et fut tout ému... Il pleura." (Jean 11.33 et 35)

Un jour, Lazare, un des plus fidèles amis de Jésus, tomba malade et mourut. Marie et Marthe, sœurs du défunt, avaient beaucoup de chagrin et ne se consolaient pas encore de la perte de leur frère bien aimé. En fait, avant le décès, elles envoyèrent dire à Jésus de venir, pour constater et guérir leur frère. Mais la volonté divine n'étant pas de le guérir, Lazare mourut. Mettons-nous à la place des 2 sœurs : combien de fois elles avaient été témoins des guérisons miraculeuses du Christ et au moment où elles avaient tant besoin de Lui, Il arriva trop tard…

Il arrive, surtout face à la disparition d’un de nos proches, de ne pas comprendre pourquoi Jésus ne répond pas à nos prières, pourquoi son intervention tarde. Nous nous remettons en question, posons des questions sur notre attitude, nos erreurs éventuelles, voire notre vie toute entière. Mais en réalité, au-delà de cette incompréhension, Christ veut que nous restions dans la confiance, en effet, Il ne nous a pas quitté et reste maître de toute la situation. Voyez la suite de l’histoire…

Dans le cas de Lazare, Jésus ne s’empressait pas de venir car il avait déjà établi son plan. Il dit dans Jean 11.4: "Cette maladie n’est point à la mort ; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle."… et plus loin, il dit : "Lazare, notre ami, dort; mais je vais le réveiller". Il avait donc planifié la résurrection de Lazare. Toutefois, sachant pertinemment que Lazare reviendrait à la vie, Il fut tellement ému devant la tristesse de Marie qu’Il pleura. Oui, le Seigneur ressentait sa douleur et partageait complètement son chagrin. N'est-ce pas une preuve d'amour et de compassion ?...

Pour finir, laissez-moi vous partager un récit de ma vie. Un après-midi, nous avons appris que notre père avait le cancer. Pendant 2 ans, parallèlement aux traitements médicaux, nous n'arrêtions pas de supplier Dieu et d'espérer un miracle, qu'un de ses matins, notre père irait mieux. Mais ce n'était pas la volonté du Seigneur et nous Le remercions pour tout ce qu'il a fait car durant ses 2 ans, Il nous a préparés émotionnellement et spirituellement à faire face à la séparation. Dans mon cas, Dieu a permis que je reste aux côtés de mon père afin de préparer avec lui son entrée dans une vie meilleure, l’éternité. En effet, un an avant son départ, j’ai perdu mon travail, j’ai pu rester avec lui. Au final, cette expérience a servi à souder ma famille et à se rapprocher du Christ. A Lui seul la Gloire !

Chers amis, alors que vous souffrez de la disparition de votre proche, Jésus est près de vous. Il s’émeut devant votre tristesse et pleure avec vous. Il vous invite à vous appuyer sur son épaule car lui seul vous comprend parfaitement et vous consolera de votre chagrin. Enfin, ayez confiance en Sa parole qui dit que "toutes choses coopèrent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein" (Romains 8.28).

Quant à nous, nous désirons vous entourer de notre prière et de notre réconfort. N’hésitez pas à adresser votre demander de prière dans le mur de prières.