La fête des mères, c’est chaque jour

N’y a-t-il que le jour de la fête des mères pour fêter nos Mamans ?

La surconsommation ambiante nous pousse chaque jour à acheter. Les vitrines, la publicité et les magasins regorgent d’articles particuliers pour la fête des Mamans, parfums, bijoux, articles ménagers, fleurs (dont le prix augmente juste pour l’occasion !)...

Alors que si nous réfléchissons un peu à ce que Maman veut dire, elle est enseignante, infirmière, confidente, cuisinière, le chauffeur de service, l’agrégée en formation humaine comme je l’ai lu quelque part et encore 1001 définitions d’amour pour toute la maisonnée! Avec une telle liste, C’EST CHAQUE JOUR QU’IL FAUDRAIT LA FETER… Apprenons les petits gestes mais qui ont une si grande valeur pour honorer nos Mamans !

Les Evangiles commencent par le récit d’une mère et la naissance de son fils et quel fils ? Jésus le fils de Dieu. Tout au long des récits nous découvrons le regard de Jésus sur sa mère et une des belles scènes de l’Evangile, c’est le regard qu’il lui porte à la croix. Dans Jean 19, 25-27, alors que la souffrance de Jésus était à son comble, Il veille à ce que Marie ne soit pas livrée à elle-même et Il demande à Jean, le disciple qu’Il aimait, d’en prendre soin…

Alors, encourageons-nous : ce sont les petits gestes de la vie qui en font la beauté… Soyons porteurs d’amour, de joie mais aussi de compassion.

Et vous qui lisez ces lignes soyez bénies et encouragées. Avec toute mon affection, Bonne fête à toutes les Mamans : celles qui le sont, celles de cœurs, celles en devenir…