La foi, c'est quelque chose que nous faisons

Foi en action

"Dis moi qui tu hantes et je te dirai qui tu es ?", dit un dicton bien connu pour découvrir l’identité d’une personne. Nous reprenons ce dicton à notre manière : "faisons quelque chose pour que les gens sachent qui nous sommes". Ce n’est pas en nous présentant de façon formelle qu’on nous reconnaît en tant que chrétiens, c’est plutôt en vivant notre conviction à travers des activités utiles et salutaires. De plus, être reconnu par les autres peut être utile, mais l’important c’est de vivre et d’agir conformément à son identité. Donc, il ne s’agit pas d’une activité quelconque qui n’a rien à voir avec le moment présent, mais d’une activité conforme au besoin de nos contemporains. Dans ce cas, nous sommes des personnes justes, au moment juste et à la juste place. Cette anecdote nous offrira un exemple concret.

 

Voici l’histoire d’un homme qui tomba un jour dans une fosse et n’arrivait plus à en sortir.

Une personne émotive passa par là et lui dit : j’ai pitié de toi là en bas.

Un homme de raison passa et dit : c’est logique qu’un jour quelqu’un tombe dans ce trou.

Un pharisien passa également et dit : il n’y a que les méchants qui tombent dans un tel trou.

Un mathématicien qui passa par là calcula comment il avait pu tomber dans cette fosse.

Un journaliste voulait un rapport en exclusivité sur la fosse.

Un moralisateur dit : tu mérites bien ta fosse.

Un conseiller financier lui demanda s’il avait déjà payé ses impôts pour la fosse.

Une personne remplie de pitié de soi dit : tu ne sais pas ce qu’est une fosse tant que tu n’a pas vu ma fosse.

Un illuminé dit : il te faut croire que tu n’es pas dans ce trou.

Un optimiste lui dit : Ca pourrait être plus grave.

Un pessimiste dit : le pire est à venir.

Mais des chrétiens animés de la COMPASSION de Jésus passaient par là, en voyant l’homme, ont pris une corde pour le tirer hors de la fosse.

 Walter ZANZEN