La maladie n'est pas vaine avec Dieu

Il y a quelques années, j’ai contracté une maladie sur un poumon. Après des mois d’un traitement à la cortisone, me pensant guérie, j’ai voulu l’arrêter. Mais, à peine quatre semaines plus tard, il y a eu une récidive et cette fois, les deux poumons étaient atteints. Physiquement, cela a été dur à vivre mais tout de suite le Seigneur m’a éclairée : Il m’a conduite pas à pas pour me faire comprendre Sa volonté et pourquoi je devais traverser cela. J’ai vécu alors une relation vivante avec Lui, avec Sa parole pour guide, appuyée par le Saint-Esprit. C’était comme un dialogue à travers Sa parole.

Le 14 janvier 2009, nouveaux symptômes et, en effet, nouvelle récidive sur les deux poumons. Cette maladie amène, entre autres, de grands moments d’épuisement que je passe, la plupart du temps, avec le Seigneur en compagnie de Sa Parole. A nouveau, il me conduit comme la première fois et m’éclaire pour me montrer le pourquoi.

Dieu est Saint. Je suis à son école et comme la première fois, le Saint-Esprit va m’amener dans une attitude de cœur, d’humilité et de soumission : Il peut y avoir encore de mauvaises herbes dans le jardin qu’est notre cœur et, pour porter encore plus de fruit, Il nous émonde selon Jean 15.2. Dans son amour, Il me garde dans sa parfaite paix et me donne la grande assurance que, s'Il me fait passer par le creuset, c’est parce qu’Il m’aime, que c’est pour mon bien afin que je participe à Sa sainteté selon Hébreux 12.11. Ô, ce verset ! Longtemps après ma conversion, je ne le comprenais pas mais je remercie notre Seigneur, de ce qu’il y a des années maintenant, Il m’a donné de le comprendre par le vécu de ma vie. Oh ! À vue humaine, on pourrait penser à un temps difficile, douloureux, mais spirituellement c’est un temps beau à vivre. Je Le remercie de tout cœur.