La richesse de la diversité

"Supportez-vous les uns les autres avec amour, en vous efforçant de conserver l'unité de l'Esprit par le lien de la paix." (Ephésiens 4.2)

Il n’y a pas un seul jour où nous ne sommes pas confrontés à la différence de notre conjoint, de notre enfant, d’un ami, d’un collègue ou encore d’un membre de notre communauté. La plupart du temps, cela nous amène à rouspéter que tel n’a pas fait les choses comme nous l’aurions voulu, ou que tel autre a ruiné nos projets avec ses "idées nouvelles". Parfois, la vie nous semblerait plus facile et cohérente si les autres auraient les mêmes caractères que nous.

Mais Paul a merveilleusement bien mis en relief une vérité que nous devons réaliser : "Et si l'oreille disait : Parce que je ne suis pas un œil, je ne suis pas du corps, - elle n'en est pas moins du corps pour autant. Si tout le corps était œil, où serait l'ouïe ? S'il était toute ouïe, où serait l'odorat ?... Si tous étaient un seul membre, où serait le corps ?" (1 Corinthiens 12.16-17,19). Autrement dit, le fait d’avoir tous la même idée, la même intelligence, le même âge, les mêmes préférences ou les mêmes caractères ne résoudrait rien à notre souhait de vivre en harmonie. Cela nous entraînerait plutôt dans une uniformité monotone. Dieu nous a faits chacun différent et son Esprit opère la distribution des dons en chacun de manière différente afin de former une harmonie vivante, qui grandit et qui Le glorifie.

Voilà bien une vérité que nous devons saisir en cette période de Pentecôte, non seulement en tant qu’individus, mais aussi en tant que membre d’un groupe ou d’une communauté : l’Esprit que Jésus nous donne est un Esprit d’unité et toute pensée de division l’attriste (Ephésiens 4.24-30). Il nous incite à conserver cette unité en ouvrant nos portes pour accueillir et accepter l’autre avec ses faiblesses, pour sortir communiquer la joie de la rencontre avec Jésus et pour vivre une communion fraternelle sincère. Si nous nous laissons guider par l’Esprit, nos différences ne seront jamais une source de conflit mais plutôt de bénédictions.