Lâchez prise: on vous tient

Lâchez prise : on vous tient"Ne crains rien, car je suis avec toi…" (Esaie 41.10)

Aimez-vous l'aventure, vivre de nouvelles expériences, rencontrer de nouvelles personnes ? Ou vous sentez-vous inquiet ou intimidé par les gens et les choses qui ne vous sont pas familières ? Chaque type de personnalité réagit différemment. Cependant, bon nombre de personnes se sent mal à l'aise face à de nouvelles situations. Dans ces cas, n’est-ce pas réconfortant de savoir que Dieu est tout près de nous ?

Les enfants aussi ressentent de l'appréhension lorsqu’ils sont confrontés à un nouvel univers (une nouvelle classe, ses premiers pas en garderie ou à l’école du dimanche …). L'inconnu peut amplifier leur peur surtout s’ils sont en âge préscolaire. Ils ont besoin du soutien des parents et de leur présence. Alors, comment faire ? Voici quelques petits gestes pour leur démontrer que nous sommes présents et les aider à soulager leurs craintes.

Priez avec l'enfant. Laissez-le vous entendre remercier Dieu pour l'endroit où vous allez l’amener, pour les gens aimables que vous trouverez là-bas et qui voudront faire quelque chose pour lui.

Parlez de chaque activité et de ce qu'il peut s'attendre à faire. Si nécessaire, essayez d'obtenir une copie du programme de sa journée. Ensuite, vous serez en mesure de lui parler ouvertement et calmement : "Tu sais quoi? Lorsque tu arriveras dans ta classe, tu auras un peu de temps de jeux avec les autres enfants qui vont devenir tes nouveaux amis".

Démontrez-lui votre intérêt pour ce qu'il fait. Demandez-lui ce qu’il a fait, à quel jeu il a joué, quelle histoire il a entendu ou quelle chanson il a appris en classe. Consacrez un temps à écouter votre enfant attentivement.

Soyez positif. Parlez de cette expérience avec enthousiasme et excitation. Marquez, par exemple, la date sur le calendrier pour que votre enfant voie combien l’événement est important. Mais attention : n’en faites pas trop avec les explications. L'anxiété est souvent créée sans le vouloir par la confusion de trop de mots.

Dites à l'enfant où vous êtes pendant qu'il est en classe. En ce qui concerne le dimanche, parlez-lui du culte principal, à quoi il ressemble, ce que vous y faites. Vous pouvez aussi arriver un peu plus tôt à l’église et lui montrer que vous serez tout proche de sa classe. Dites-lui que vous viendrez le récupérer dès que le culte est terminé et surtout faites-le !

Continuez à le rassurer avec amour et à prier, même si les larmes viennent malgré tous vos efforts de préparation. Cela ira mieux avec l'âge et la maturité.

Pour terminer, n’oublions pas, chers parents, que la plus grande source de réconfort et de confiance intérieure contre la peur réside dans les vérités fondamentales des Ecritures. Même en bas âge, votre enfant peut apprendre que, dans toutes les situations nouvelles, Dieu est toujours là et au contrôle de sa vie. Apprenez-lui à faire confiance en Dieu. Ces vérités prendront alors du sens et en grandissant, elles deviendront une force dans sa vie, une source de réconfort et de paix.