L’amour, art divin de la contre-attaque

L'amour, art divin de la contre-attaqueCes derniers temps, nous sommes abreuvés par de nombreuses informations qui rapportent des faits divers honteux, des guerres injustes, des actes violents et barbares. Il est impossible de ne pas être touché et parfois on l’est de près. La peur, l’angoisse, même la terreur cherchent à se propager et à nous affliger.

Comment réagir face à ce genre d’information (ou désinformation) ? Faut-il se contenter de juste prendre acte sans répondre d’aucune manière ? Voici ce que nous entendons parfois :

  • J’ai envie de hurler ma colère
  • C’est écrit dans la Bible, cela fait partie de la fin des temps, il faut que ces choses arrivent
  • Il faut se lever pour agir et manifester, dire notre avis
  • Œil pour œil dent pour dent ou… tendre l’autre joue ?
  • On ne peut de toute façon rien faire

Mais que ferait Jésus à ma place ? Voici un rappel de quelques textes pour notre réflexion :

  1. Mat 5.43-45 : Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
  2. Rom 12.9 : Ayez le mal en horreur ; attachez-vous fortement au bien.
  3. Rom 12.17-21 : Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; car il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête. Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.

La juste réaction au mal est la prière et les œuvres bonnes. Dieu sera de notre côté et Lui agira d’une manière ou d’une autre. Lorsque notre "riposte" est exactement le contraire de ce que l’on subit, on met en pratique ce que Jésus et Paul ont enseignés. Quelqu’un l’exprimait de cette manière : c’est le royaume du monde à l’envers ! Ces réactions ne sont pas notre naturel, avouons-le, le cœur doit être transformé par le Saint-Esprit. Alors la nouvelle vie en Christ fera surgir la puissance de Dieu qui apporte le changement. Soyez bénis !