L'Amour m'a libérée

Je m’appelle Marie, je suis d'origine haïtienne. Ma famille s'est installée en République Dominicaine quand j'avais 12 ans et c'est là-bas que j'ai passé le reste de mon enfance.

J'ai 2 enfants et 3 petits enfants que j'aime énormément et qui me comblent beaucoup. Dans ma jeunesse, j’avais perdu un bébé, il avait moins de 2 ans. Comme toute personne ayant perdu un être cher, cela fut pour moi une épreuve très difficile et douloureuse. En 1991, j'ai quitté les Caraïbes pour Genève, où j'habite actuellement.

Comment ai-je connu le Christ ?

Par mes parents qui sont chrétiens. C'est vrai, Jésus a toujours fait partie de ma famille. Durant de nombreuses années, j'ai été engagée dans différents services à l’Église Libre de Carouge. Je suis reconnaissante pour tout ce que j'ai vécu là-bas, tout ce qu'ils m'ont apporté et annoncé. Ils m'ont aussi donné beaucoup d'amour et un soutien spirituel non négligeable.

Depuis quelques temps, j'ai entendu parler de l’Église Évangélique de Réveil. Un jour (plus par curiosité, j'avoue), j’ai décidé de venir voir de plus près. Cela coïncidait à la semaine de jeûne et prière. Ce fut une belle expérience pour moi car un soir, je fus vraiment saisi en mon esprit, la présence de Dieu m'attira intensément, je n'arrêtai pas de pleurer, des chaudes larmes n’arrêtaient pas de couler sur mes joues. Depuis cette semaine à l'EER, j’y suis restée. Je me sens aimée, acceptée et entourée, vraiment merci pour votre présence.

Lors d'une soirée avec le pasteur Peterschmitt, au mois de Mars dernier, j'étais assise non loin de l'estrade, assez triste et mal en point, quand, pendant la louange, une sœur de l’Église s'approcha de moi, me demandant si nous pouvions prier à la fin du culte car elle en ressentait le besoin. Je dis oui et nous priâmes donc vers la fin de la soirée. Beaucoup d'amour et de compassion se dégageaient de notre communion, en tout cas, c'est ce que je ressentais. Il faut savoir qu'à cette même époque, suite à des problèmes de santé, je marchais avec 2 cannes et cela perdurait depuis six mois.

Le lendemain de la soirée, je sortis acheter du pain. En cours de route, une pensée montait fortement en moi, me disant: "laisse tes cannes, laisse tes cannes". Je repartis alors chez moi les déposer… et gloire et honneur soient rendus à notre Dieu, car je ne les ai plus repris depuis!

Plus de douleur, plus de cannes. Oui notre Dieu agit encore aujourd'hui!!!

C'est vrai, j'aurais pu me faire baptiser plus tôt, mais il a fallu une rencontre personnelle avec notre Seigneur. Maintenant, j'ai hâte de plonger dans l'eau. J'aspire non seulement à donner la première place à Dieu, mais aussi toute ma vie à Jésus.

Seigneur Jésus, remplis toute ma vie, sois mon Seigneur et mon Sauveur. Tu as pardonné et effacé tous mes péchés, et moi je veux tout te donner. Tu as enlevé la tristesse dans mon cœur et mis la joie à la place. Je me fais baptiser aujourd'hui pour te suivre Seigneur jusqu'à mon dernier souffle. Je veux te servir dans l'église mais aussi à l'extérieur, partout où Ton Esprit me conduira.

Avant, ma maison était remplie de beaucoup d'images de saints, de la vierge et autres. J'ai tout enlevé et tout jeté parce que je désire avoir une victoire complète et remplie par le Saint Esprit.

Je remercie toute l’église EER qui est la mienne maintenant, pour son accueil, son amour, ses prières et ses encouragements et d'avoir su m'entourer. Je remercie énormément le pasteur Walter, ses conseils et son amour ont été d'un secours précieux. Merci à toute ma famille, mes enfants, mes amis pour l'amour et les encouragements.

Dieu m'a sorti de la prison spirituelle, émotionnelle et physique où j'étais, les chaînes du passé qui me retenaient captives sont tombées. D'où ce verset dans Actes 16: 36 qui me tient à cœur : "Et le geôlier annonça la chose à Paul : les préteurs ont envoyé dire qu'on vous relâchât; maintenant donc Sortez, et Allez en paix."

Soyez tous encouragés, renouvelés et bénis au nom de Jésus notre Seigneur!!!