Le Dieu qui surprend !

"Invoque-moi, et je te répondrai; Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas." (Jérémie 33.3)

Je m’appelle Priscila Bautista-Mentha, aujourd'hui je peux témoigner des grandes choses que le Seigneur a opérées dans ma vie.

Depuis mon enfance j'ai eu le bonheur d'avoir la foi innée et aussi de l'amour pour Dieu. Je l’ai souvent cherché car au fond je comprenais que je ne pouvais pas vivre une vie en dehors de son amour, de sa grâce et de sa protection. Comme ma mère, il y avait toujours des gens proches de moi qui, d'une manière ou d'une autre, par leur expérience me motivaient à chercher le Seigneur, parfois priaient pour moi ou me soutenaient dans les moments difficiles. J’ai appris à garder toujours à l'esprit le Psaume 23: "L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien..." ; cela m'a donné de l'espoir pour faire face à une enfance et une adolescence parfois difficiles au sein de ma famille.

Constamment, je sentais la forte présence du Seigneur et son pouvoir de guérison dans ma vie quand j’en avais besoin. Cependant, en dépit de plusieurs témoignages de guérison, ma relation avec lui restait toujours au même niveau, peut-être parce que je n’avais jamais pris la décision de lui consacrer plus de temps pour intensifier cette relation et grandir dans la foi, pour mieux le connaître et pour me nourrir de sa Parole ! Plus tard, en 2007, j’ai émigré en Europe pour des raisons académiques et professionnelles, ce qui m’a conduite par la suite à me marier et à résider en Suisse.

Après un temps de paix et de bonheur, j’ai dû faire face en 2016 à l'épreuve la plus difficile que je n’avais jamais passée, j’ai pu voir ma vie se détruire suite à de multiples problèmes. J’ai passé des journées sans pouvoir manger, sans dormir, sans paix, angoissée au point que j’ai dû faire appel aux soins médicaux. Pourtant, c’est grâce à ce processus que je remercie Dieu aujourd'hui, comme le dit Romains 5.3-4 : "Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance".

Parce qu’à travers cette souffrance j’ai appris l’espérance et la patience, celle de croire que Dieu agissait, car pour lui rien n’est impossible, et je savais que seulement un miracle de Dieu pouvait tout résoudre, tout restaurer et me relever. Lui seul pouvait me redonner la paix, cette paix qui surpasse toute intelligence (Philippiens 4.7). J'ai appris à me libérer de tous mes fardeaux et de mes soucis, les plaçant aux pieds de Jésus Christ grâce à qui nous sommes plus que vainqueurs, et par qui nous avons le pouvoir de surmonter toute adversité.

C’est durant cette période que j’ai cherché le Seigneur comme jamais… avec mon cœur brisé et contrit, implorant son aide et désirant ardemment sa présence. Alors j’ai commencé à me fortifier dans la foi, en priant sans cesse, même dans la souffrance, en l'adorant et en le louant constamment, confiante qu'il était en contrôle et qu'il me montrerait certainement la lumière au bout du tunnel. Et je n’ai pas été déçue, sa Parole s’est accomplie par ces mots :

"Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi."  (2 Corinthiens 12.9)

J’ai vécu une restauration totale. Mes problèmes ont été résolus, les situations se sont réglées, ce qui m’avait été enlevé a été retrouvé, même mon père a été guéri miraculeusement d’un cancer fort avancé, mon angoisse a lâché totalement prise et j’ai trouvé la paix, toujours selon sa parole :

" A celui qui est ferme dans ses intentions tu assures une paix profonde parce qu'il se confie en toi." ( Esaïe 26.3)

En effet, j’ai tellement invoqué le Seigneur que comme il le dit dans Jérémie 33:3, il me répondit. A ce moment-là j’ai commencé à ressentir sa présence d'une manière si surprenante et inexplicable, d'une manière totalement inconnue jusqu’ici, qui m’a fait chercher une direction spirituelle dans une Église. Le Seigneur a mis Susanna sur mon chemin, un jour d’été en 2017. Elle a été un instrument de l’amour de Dieu pour me guider dans la foi et grâce à elle j’ai pu connaître l’Église Évangélique de Réveil de Genève.

Lors de ma première visite au culte du dimanche, j’ai ressenti fortement la présence du Seigneur et j’ai reçu un message de sa part, exprimé par le Pasteur Jean-Paul, suivi d’une autre prophétie, révélant ce que j’avais besoin de savoir sur mes expériences récentes. Je me souviens très bien quand ce mot résonnait : "Je suis le chemin et la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi." (Jean 14.6)

A peine quelques jours plus tard, je me suis inscrite au “Parcours Alphalive", présenté comme un espace de réflexion et d’enseignement centré sur les questions essentielles de la vie.

À travers ce parcours j’ai vécu ma plus belle expérience de croissance dans la foi. Personnellement, j’ai pu approfondir ma connaissance du Seigneur et de sa parole, mieux comprendre comment il se manifeste dans nos vies, sa volonté et comment nous devons agir pour suivre son chemin et répondre à son appel. J'ai particulièrement ressenti le bonheur de passer plusieurs semaines de partage avec des gens généreux et agréables, qui nous ont tous traités avec beaucoup d'attention, de dévouement, d'amour et de compréhension.

Puis est arrivé le “Weekend Alphalive” durant lequel nous avons parlé du Saint-Esprit. A ce moment j’ai désiré plus et je lui ai demandé de tout cœur de me visiter et de me fortifier encore davantage dans la foi. J’avais tant soif et j’ai bu à la source pure et sainte, en recevant le baptême du Saint-Esprit, avec le don du parler en langues pour m'édifier dans la foi, pour sa gloire et son honneur.

Depuis lors, ma soif ne fait qu’augmenter. Dieu continue à se révéler dans ma vie et j’ai la joie de partager mon témoignage avec beaucoup de personnes. Connaître sa parole, vivre et être en sa présence, prier, louer, adorer font désormais partie de ma vie. Je sais que rien ni personne ne pourra jamais m’enlever ces bénédictions, parce que c'est un cadeau de Dieu. En ce sens, les pas les plus importants que j’aie pu faire, à 34 ans, m'ont été enseignés par le cours Alphalive.

Je souligne, une fois encore, non seulement mon expérience mais aussi la joie de se retrouver semaine après semaine avec des personnes qui ont participé à cette aventure et que j’apprécie tant pour leur amour, leur confiance et leur solidarité.

Je sais ce que ce parcours peut accomplir dans la vie des croyants comme moi, et même de non-croyants, comme nous l’avons entendu de plusieurs témoignages pendant les sessions. J'aimerais que d'autres personnes puissent participer à cette merveilleuse expérience et puissent ouvrir pleinement leurs cœurs à celui qui nous a aimés, comme le dit la parole :

"Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ?" ( Romains 8.32)

"Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.” (Romains 8.38-39)

Je ne peux que souhaiter que ceux qui n’ont pas encore vécu sa présence aient l'occasion d’être touchés, et que partout où j’irai je puisse être un instrument de bénédiction pour les autres, comme d’autres l'ont été pour moi. Je ne peux qu’encourager chacun à suivre un cours Alphalive

"Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit”, “et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde". (Matthieu 28.18-20)