Les effets secondaires du baptême

"J’ai reçu la vie nouvelle lors de mon Baptême. A ce moment-là, je me suis vraiment senti une nouvelle créature. Plus tard, j’ai remarqué que je tombais encore dans le péché. Je me demande si je suis vraiment né de nouveau. Si je le suis, cette vie nouvelle n’est-elle pas capable de me garder des péchés ?

N’est-elle pas un genre de vaccin qui protège contre les chutes ? Les péchés commis n’annulent-ils pas ma nouvelle naissance ?"…

Ces questions peuvent jaillir du profond de notre cœur quand nous succombons à la tentation. Elles peuvent nous décourager et nous poussent à faire marche arrière. L’auteur de ce texte veut nous offrir des réponses à ces questions en éclairant le sens de nos chutes ou de nos problèmes, pour notre encouragement.

Dans l’évangile de Jean au chapitre 3, verset 3, Jésus dit à Nicodème : "En vérité, en vérité je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu".

Jésus parle de la nouvelle naissance, mais Nicodème ne peut pas comprendre, car il ne voit pas que la nouvelle naissance n’est possible qu’à partir d’une nouvelle Source de vie, c’est-à-dire d’un nouveau Souffle de l’Esprit Saint.

Quelle que soit notre sincérité, Jésus affirme : "Personne ne peut entrer dans le Royaume de Dieu s'il ne naît d'eau et d'Esprit" (Jean 3:5). L'eau est un symbole de la naissance naturelle, tandis que la nouvelle naissance est le fruit de l'Esprit Saint qui nous convainc de péché et nous amène à Christ. Il ne s’agit pas d’un paravent censé effacer le souvenir de notre naissance naturelle et de notre passé. Elle n'est pas non plus une page blanche censée nous aider à recommencer notre vie à zéro. Dans Ezéchiel 36:26-27, le Seigneur déclare : "Je mettrai en vous un esprit nouveau... Je placerai en vous un cœur obéissant. Je mettrai en vous Mon Esprit, Je vous rendrai capables d'obéir à Mes lois."

Notre Dieu fait plus que nous offrir des conseils destinés à vivre selon Ses principes, Il nous donne aussi et surtout la force et le courage de rester dépendants de Lui, car c’est Lui qui opérera toutes ces choses en nous.

"Oui, mais je retombe tellement souvent, encore aujourd'hui, suis-je vraiment né de nouveau ?" C’est la question que plusieurs se posent. Mais réfléchissons un peu : Toutes les fois que nous tombions physiquement, au cours de notre enfance, nous n’avions jamais dit : "Oh ! Je suis encore tombé, peut-être ne suis-je pas encore né !" Les erreurs de notre vie présente, ne peuvent en aucun cas annuler notre nouvelle naissance, si nous ne refusons pas le Salut que nous offre Jésus-Christ. Matthieu 24:13 dit : "Mais celui qui persévérera jusqu‘à la fin sera sauvé". Autrement dit, nos chutes ne sont que des étapes de notre croissance. Nos problèmes sont des encouragements à faire entièrement confiance à Dieu, capable de nous relever. Certains grandissent plus vite que d'autres, mais le Saint-Esprit nous fait grandir dans la mesure où nous Le laissons travailler nos cœurs.

Ainsi encourageons-nous, frères et sœurs, chaque jour avec ces paroles de l’Epître aux Philippiens 1:6: "Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus Christ".