Noël, c’est une question de choix

Chaque année, nous entendons et ré-entendons l’histoire extraordinaire de la venue de Jésus dans ce monde. Mais est-ce que cet événement historique a déjà touché nos cœurs ? Pour vivre la vraie richesse de la fête de Noël, il nous faut faire un choix, celui de rencontrer Jésus en personne. Les premiers témoins de la nativité ont fait le leur.

"L'ange lui dit : Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu." (Luc 1.30)
Quand Marie a appris de l’ange Gabriel qu’elle enfantera le Fils de Dieu de manière surnaturelle, cela lui paraissait incroyable et impossible. Elle en était profondément troublée, elle ne comprenait pas comment cela pouvait se faire. Mais après réflexion, elle a choisi d’y croire et d’accepter humblement cette faveur divine à son égard. Son "Oui" a été d’une importance capitale pour Dieu.

"Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint-Esprit. Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus, car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés." (Matthieu 1.20-21)
Joseph était un homme loyal et vertueux. Ayant appris que Marie portait un bébé qui n’était pas le sien, il a préféré rester silencieux, puis il voulait rompre ses fiançailles discrètement, pour ne pas faire de tort à la future jeune mère. C’est alors que le message divin lui est arrivé en songe, révélant le mystère divin et l’exhortant à poursuivre son projet de mariage. Aussi incompréhensible que cela puisse paraître, Joseph a accepté de renoncer à sa fierté personnelle et le plan de Dieu pour lui a été mis en exécution. Il fut un vrai père pour Jésus, lui donnant son nom, le protégeant et l’élevant comme un père élève son enfant.

"Soyez sans crainte, car je vous annonce la bonne nouvelle d'une grande joie qui sera pour tout le peuple." (Luc 2.10)
Les bergers ont également éprouvé une crainte à l’apparition de l’ange en plein milieu de la nuit. Mais ils ne se sont pas enfuis, choissant d’écouter le messager divin jusqu’à la fin. Et ils ont compris que la venue de ce "nouveau-né" n’est que bénédiction pour eux. Alors, ils se sont levés pour aller à la rencontre du Messie.

"Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus l'adorer. " (Matthieu 2.2)
Les mages venus de l’Orient passaient leur temps à contempler le ciel et les astres. Ils étaient adeptes d’autres spiritualités, typiquement orientales, mais ils ne pouvaient pas rester indifférents devant cette étoile exceptionnelle prédisant le Grand Roi qui vient de naître. Voilà pourquoi ils ont décidé de se lancer dans un voyage périlleux pour finalement être témoins de la venue du "Roi des Juifs", de l’adorer et le servir avec des dons de grande valeur.

"A cette nouvelle le roi Hérode fut troublé, et tout Jérusalem avec lui." (Matthieu 2.2-3)
Hérode, le roi des juifs de l’époque, a également appris la nouvelle par la bouche des mages, une nouvelle d’ailleurs confirmée par ses scribes (Matthieu 2.5-6). Cependant, il tenait trop à son trône, tourmenté qu’il était par la venue de ce nouveau Roi. Il ne voulait pas rencontrer le Messie, mais plutôt le mettre à mort. Mais son plan démoniaque a été déjoué afin que le projet parfait de Dieu se réalise, celui de sauver le monde.

Si aujourd’hui vous entendez parler de Jésus, c’est le signe que Dieu veut aussi vous offrir une opportunité de Le rencontrer en personne. Alors, saisissez cette opportunité maintenant, vous aurez tout à gagner !