Noël, le Bonheur Véritable

La toute première phrase des Psaumes commence par : Heureux ceux qui… Que faut-il ajouter ? Prenons un instant de réflexion. Beaucoup de pensées s’entrechoquent dans notre tête ! Nos réponses sont tantôt très spirituelles : heureux ceux qui connaissent Dieu ; heureux les pauvres en esprit et tous les "heureux ceux qui" que nous lisons dans les Béatitudes de Matthieu 5. Tantôt très populaires : l’important c’est d’avoir la santé et de gagner honnêtement sa vie ! Tantôt plus secrètes : Ah... si j’avais beaucoup d’argent ! Si j’étais célèbre, si j’avais la beauté, si j’étais grand, si j’étais puissant, si ..., si...

Le roi David - le grand roi David, le chef d’Etat, le général, le bâtisseur, le musicien, le poète, le héros qui a vaincu Goliath, mais aussi celui qui en quelques heures est devenu adultère, menteur, meurtrier - le roi David qui s’est humilié devant Dieu et qui a publiquement demandé pardon à toute la nation...-, ce roi connaît le fondement du bonheur. Il nous l’expose en quelques mots dans son premier cantique : le Psaume 1.

Un Psaume qui peut se résumer ainsi en tenant compte des racines hébraïques : "Le bonheur véritable ne tient pas à des moments privilégiés de la vie ou alors aux biens que nous pourrions posséder. Le bonheur véritable consiste à marcher sur le Bon et Véritable Chemin".

Ce Bon Chemin, c’est "Celui même qui a laissé son ciel de gloire pour naître dans une misérable étable". Nous voilà au cœur du message biblique, au cœur du bonheur véritable.

En ce temps de Noël, ne cessons pas de rappeler que si Noël n’a pas lieu au cœur de notre vie, il n’aura lieu nulle part. Si Jésus ne naît pas dans l’étable de notre existence quotidienne, Il ne naîtra nulle part... C’est incroyable et extraordinaire, Noël, c’est Jésus en nous.

Joignons-nous aux anges du ciel pour que le message de Paix et de véritable Bonheur retentisse dans nos villes et dans nos campagnes pour ce Noël.