Persévérons entre frères et soeurs

"Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans la prière." (Actes 2.42)

Nous avons lu ce verset sur l’écran des annonces dernièrement en invitant la Communauté aux rencontres des cellules de maisons. Quelle belle image de faire continuer Actes 2 dans nos familles au 21ème siècle. Sauf qu’il ne s’agit pas de trois mille âmes, mais d’une poignée de frères et soeurs qui "persévèrent" selon les enseignements des apôtres.

La communion fraternelle se fonde sur des relations vraies : Accepter les autres et s’accepter soi-même en acceptant que Jésus est au-dessus de tous nos problèmes et surtout de nos différences car nous sommes "uniques" et Dieu nous traite personnellement selon notre unicité. C’est ainsi qu’on peut s’accepter les uns les autres, avoir l’oreille attentive et le coeur sensible aux besoins d’autrui pour les aider à porter les fardeaux. Romains 15 et Galates 6 nous invitent à veiller les uns sur les autres.

Nous nous retrouvons 2 fois par mois dans nos maisons. Nos cellules de prière sont une image de la communion fraternelle de la première église. Les responsables n’ont presque plus besoin de conduire la réunion car elle est animée par les beaux et édifiants témoignages des participants ainsi que par les encouragements réciproques. Les nouveaux y trouvent un accueil sympathique et une écoute particulière. Les demandes de prière et les besoins personnels sont présentés d’une manière spontanée et sans tabou car il se crée simplement un climat de confiance. Le Psaume 33 nous rappelle qu’il est doux et agréable quand les frères et soeurs demeurent ensemble, car c’est là que l’Eternel envoie Son Onction et Sa Bénédiction.

La communion fraternelle est un lien d’amitié, d’échange, de compassion même si parfois le processus est long. Mais quand la relation est établie et vécue d’une manière heureuse, elle porte beaucoup de fruits et permet de persévérer dans tous les enseignements des apôtres.