Perspectives

Perspective est un terme qui me plaît. Faisant fi du passé quel qu'il soit, "perspective" te projette dans l'avenir. D'ailleurs, ne dit-on pas "perspectives d'avenir" ?

Mais, pour quel avenir me dira-t-on !? Ce monde. Sa perspective. Si sombre, si déprimante ! Oh, Jésus Lui-même aurait pu s'assujettir en se nourrissant de la même regrettable conclusion. Bah... ! Les miens qui ne comprennent décidément toujours rien malgré mes miracles. Et ces religieux, bien jaloux, qui "perspectivent" maintenant ma mort en Croix, malgré tout le bien que j'opère sous leurs yeux, en plus, jour après jour... !

En fait, avez-vous vraiment réalisé que Christ aurait eu toutes les raisons d'être justement le plus grand dépressif que la terre n'ait jamais porté !? Rendez-vous un peu compte. Quitter la gloire et Son tendre Père pour venir sur terre, investi de l'unique mission d'opérer le bien en s'affairant aux choses de Son Père dans une suprême obéissance. Pour "finir" ridiculisé, violé dans son intimité en souffrant atrocement la mort de la Croix, la pire des tortures, la pire des fins consommée dans la plus grande injustice et solitude... Connaître qu'Il allait mourir parfaitement juste pour des parfaitement injustes, et tout seul ! Quelle horreur ! Quelle erreur, oui ! Quelle déprime, ah ça c'est sûr !

Et pourtant ! La croix scelle à jamais toute la puissance et la grâce de voir plus loin, de garder la perspective avec Celui qui peut te projeter dans l'avenir, quelles que soient les circonstances qui ne seront pourtant jamais... comparables à celles de ton Sauveur ! Là où la mort si injuste et affreuse a frappé, la Résurrection et la Vie glorieuse ont GAGNÉ !

Mon ami-e, il n'y a pas eu plus souffrant, incompris, rejeté, abandonné injustement et ridiculisé que... ton Sauveur et Seigneur ! Pourquoi baisserais-tu les bras alors que les bras levés en Croix de ton Sauveur et Seigneur ne cessent de t'accueillir pour te "perspectiver" en te rendant la vie, même la Vie en abondance ?

Ton avenir est fait d'une perspective de projets de paix et non de malheurs, tirant son origine dans ton élection avant même la fondation du monde, comme cet agneau immolé pour toi... au cœur même de la même fondation du monde !

Alors garde le cap ! Garde la perspective ! Garde l'espérance de Christ et en Christ, comme cette sûre ancre (Hébreux 6.19).
Oui, que Dieu te fortifie, te ‘perspective’ dans Ses plans de paix et non de malheurs, afin de te garder dans Son avenir pour toi fait seul... d'espérance glorieuse et prometteuse ! (Jérémie 29.11)

Pasteur Jean-Paul Burkhard.