Quelqu’un veut entrer !

Quelqu'un veut entrer"Portes, élevez vos linteaux ! Élevez-vous, portails antiques ! Que le roi glorieux fasse son entrée ! Qui est ce roi glorieux ? – Le Seigneur, le fort, le héros…". (Psaume 24.7-8)

Ce Psaume fait référence au retour de l’arche de l’alliance à Jérusalem après plus de 50 ans hors de Sion. En relisant ces versets, je ressentais Dieu dire à son Église : "Élargissez vos coeurs, ouvrez vos portes et laissez le Roi de gloire entrer". Notre Dieu est grand, Tout-Puissant, c’est le Dieu-Héros, un héros qui sauve.

Cette entrée triomphale et festive de l’arche de l’alliance, trône de l’Eternel, dans la ville de David, me rappelle inévitablement l’entrée de Jésus à Jérusalem. Une arrivée modeste mais remarquée, de celui qu’on a appelé, selon la prophétie d’Esaïe (Esaie 9.5) : "Conseiller étonnant, Dieu-Héros, Père éternel, Prince de paix".

Puis Jésus, après avoir "tout accompli", après avoir vaincu la puissance de la mort par sa résurrection est remonté vers son Père. L’Ascension est un moment marquant précédant deux autres venues annoncées par Jésus. La première et celle du Saint-Esprit à la Pentecôte. La seconde, que nous attendons toujours, est celle de son retour en gloire et puissance, sur un cheval blanc (Apocalypse 19.11-13).

Ce que je souhaite relever, c’est que quelle que soit la manière par laquelle Jésus est venu et par laquelle il reviendra au milieu de Son peuple, Il est pleinement présent parmi nous par son Esprit. Et il ne vient pas les mains vides, mais avec la pleine bénédiction. Oui, il s’agit de ce même Dieu fort, saint, glorieux… Cette réalité m’enthousiasme tellement !

Ainsi, cette exhortation du Psaume 24 est pleinement actuelle pour nous aujourd’hui. Les portes de Jérusalem semblaient bien trop petites face à l’honneur de voir l’Eternel entrer et s’y établir. Conscient de notre petitesse devant Dieu, je prie donc avec foi et persévérance afin que les portes de nos coeurs demeurent grandes ouvertes pour laisser entrer ce Dieu merveilleux qui a choisi de faire Sa demeure en nous, en vous, en toi, en moi…

Encourageons-nous les uns et les autres et veillons sur nos coeurs car quelqu’un veut entrer et ce n’est pas n’importe qui ! Avec mon affection en Jésus-Christ.