Tenir ferme dans la foi, ou pas

Ai-je la foi en Dieu ? Vraiment ? Alors la preuve est la confiance que je Lui fais. La preuve est la fidélité que je Lui témoigne. Toujours, quelles que soient les circonstances. Rien de plus ni de moins !

La vue, on finit par l’apprendre, n'y est pour rien. Heureusement, d'ailleurs ! Tellement elle ne sert à rien, là, sinon qu'à renforcer les circonstances parfois, il est vrai, bien dures à vivre. Cependant, nous avons tendance à mal percevoir les choses, à ne s’arrêter si logiquement qu’à ce que l’on voit, ou pense voir… On n'y voit de toutes manières plus clair du tout au bout d’un certain temps, surtout lorsque l’épreuve dure, perdure… non pour nous perdre, cependant !

Lui, voit le Tout justement, car Il est tout en tous, pour comprendre et contenir toutes choses. Alors... notre marche de vie et pour la Vie, la vraie, c'est elle, par la foi seule ! Et c'est le repos total. Oui, c’est bien ça, le vrai sabbat ! Comme l'auteur aux Hébreux nous le rappelle en nous urgeant à tout Lui remettre, en une confiance pour ainsi dire… aveugle ! (cf. Hébreux 3.8ss).

Et c’est donc justement là que l'épreuve nous donne, à juste titre, l'occasion de démontrer notre repos, grâce à notre foi ancrée en Lui : réelle, ferme... ou pas ! Elle activera même notre espérance, en Lui seul : "Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide" (Hébréux 6.19a).

C'est cash, c'est clair, c'est même bon, tant ça tient bon grâce à Jésus seul, Auteur et Chef de la foi (Hébreux 12.2)... et c'est bien comme ça !

Toute l'équipe pastorale vous souhaite ainsi une période estivale... bien ancrée en Lui seul, notre raison d'être et de vivre pleinement !

Par Jean-Paul Burkhard,
Pasteur adjoint