Pierre, tu m'encourages - 2

Pierre imagine bien ce que peuvent vivre les chrétiens dispersés, parfois isolés ou même persécutés ici et là dans l’empire romain. Il le vit aussi lui-même. Il met tout d’abord l’accent sur les biens éternels, l’héritage en Christ, la foi, plus précieuse que tout (chapitre 1). C’est bien cela qui doit primer. Et puis, si l’on passe par la souffrance, même celle qui est injuste, une grâce de Dieu toute particulière sera donnée. De précieux encouragements sont donnés dans sa lettre circulaire. Découvrons-les ensemble, bonne écoute ! Prédication du 9 juillet 2017.