Paix dans le cœur de l’enfant du Seigneur

"Tous tes fils seront disciples du Seigneur, et grande sera la paix de tes fils." (Esaïe 54.13)

Les parents chrétiens sont appelés à représenter le Seigneur Jésus devant leurs enfants afin de les amener à se tourner vers Lui. Cela s’avère d’autant plus important au vu de l’évolution de leur environnement.

Les enfants font parfois face à des conflits physiques (ils se battent en classe) ou des phénomènes de groupes avec rejet et humiliation, particulièrement lorsqu’ils ne veulent pas se conformer aux agissements d’un groupe. Cela peut provoquer des conséquences malheureuses : angoisses et frustrations, comportements de plus en plus difficiles, etc. Mais, quoi qu’il arrive, vous les parents, êtes appelés à les aimer, à être compatissants avec eux, et surtout à les amener sans cesse à Jésus qui les aimera toujours parfaitement.

Durant le camp de Pâques, les enfants ont eu l’opportunité d’explorer l’histoire de Joseph, fils de Jacob. Ce récit du Nouveau Testament nous apprend beaucoup sur le rejet et ses conséquences. 

Voici quelques points, tirés de l’histoire de Joseph ou non, qui pourront vous aider à communiquer l’amour à vos enfants et à éloigner d’eux le sentiment de rejet :

1. Traiter chaque enfant de la même manière : en dépit des différences de caractères qui existent entre vos enfants, vous ne devez pas privilégier l’un au détriment des autres.

2. Prendre le temps de se connecter aux enfants : quand ils veulent vous parler, ils se sentent plus respectés si vous arrêtez ce que vous faites afin de les écouter attentivement.

3. Essayer de comprendre leurs émotions : quand vos enfants s’approchent de vous en pleurant, faites preuve de compassion et attendez avant de chercher les détails. Soyez prompt à réagir avec un câlin réconfortant et rassurez-les par votre amour.

4. Lorsqu’un de vos enfants a fait une bêtise, mettez-vous à son niveau et confrontez-le gentiment : vous pouvez lui expliquer son erreur en lui faisant part du ressenti des autres suite par exemple à un geste déplacé. "Lorsque tu as poussé ta sœur pour qu’elle sorte de ta chambre au lieu de le lui demander, au-delà de la violence du geste, celle-ci a pensé que tu ne l’aimais plus".

5. Ne pas donner une étiquette à votre enfant : des étiquettes humiliantes comme "menteur", "voleur", "égoïste", ou autres fausses identités. Ce que nous voulons, c’est remplir leurs cœurs de vérités qui reflètent l'évangile de Christ (aimé, pardonné, purifié, accepté, justifié).

6. Leur apprendre à pardonner à autrui comme Joseph a pardonné à ses frères leur méchanceté envers lui : surmonter les sentiments de colère, ne pas juger ni critiquer les autres, oublier ce qui s’est passé.

7. Demander l'aide du Saint-Esprit : avant de répondre à un pleur, un cri ou une bataille, il est important de prier et de se soumettre à Jésus pour qu’il nous aide à conseiller nos enfants.