Pourquoi envoyer mon enfant à un camp chrétien ?

Des parents peuvent énumérer de nombreuses bonnes valeurs qui les incitent à envoyer leurs enfants à un camp ou une colonie de vacances : autonomie et débrouillardise, vie en communauté, découverte de nouvelles choses, s'ouvrir au monde... D’autres peuvent aussi vous exposer d’éventuels risques. Mais, pour ma part, il y a trois raisons essentielles qui m'encouragent à envoyer mes enfants dans un camp, et surtout un camp chrétien. Les voici:

Première raison : Vivre quelques jours dans un camp, éloigné du cercle familial et coupé de son quotidien fait comprendre à l’enfant l’importance de certaines choses, notamment la prière du matin, la lecture personnelle de la Bible, la présence du Seigneur, ou encore le respect, la ponctualité, la famille... Les camps constituent un excellent moyen d’aider les enfants à acquérir les bonnes habitudes dans leur culte personnel et dans leur comportement chrétien.

Deuxième raison : Durant un camp, l’enfant découvre au moins une histoire de la Bible. Il prend le temps de la comprendre, de la mémoriser, de l’intégrer et de l’appliquer à sa vie. À la suite du camp, il lui restera certainement un verset dans sa mémoire qui aura, d’une manière ou d’une autre, un résultat positif dans sa vie.

Troisième raison et non la moins importante : La période de camp offre à l’enfant une occasion de recevoir et comprendre le message de l’Evangile. Il n’est peut-être pas tout de suite amené à accepter Jésus dans sa vie, mais comme dit la Bible : "Ainsi en est-il de ma parole qui sort de ma bouche : elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli avec succès ce pour quoi je l'ai envoyée" (Esaïe 55.11).

Il est clair que l'évangélisation doit commencer à la maison. Cependant, il est sain que l’enfant puisse se positionner en dehors du cadre familial. Ainsi, nous savons que ce n’est pas pour faire plaisir à papa et maman qu’il aura accepté Jésus dans son cœur, mais bien parce qu’il a vécu cette rencontre merveilleuse. De plus, bien qu’ils soient régulièrement enseignés le dimanche, il est vrai que les enfants n’ont parfois pas assez de temps pour poser leurs questions telles que : comment venir à Jésus ou comment vivre pour Lui concrètement… Un camp est justement un lieu propice pour cela et donc pour avancer avec Dieu.

Personnellement, j'ai pris conscience de l'amour et de la sainteté de Jésus à 16 ans justement dans un camp chrétien, au travers du témoignage d'un moniteur. Son histoire n'était pas si extraordinaire que cela, il avait une vie assez simple et sans embrouilles, exactement comme la mienne. En effet, j’ai toujours été une enfant sage, travailleuse, obéissante et assidue à l’école du dimanche. Mais au travers de son témoignage, le Saint-Esprit m'a fait réaliser que j’étais malgré tout pécheur et que j’étais de ceux qui l'ont cloué sur la croix. C'est à cause de moi et pour moi qu'il a accepté d'y mourir. J’ai alors ressenti sa souffrance et je suis tombée en larmes. Puis, sans se soucier de ce que les autres ados penseraient de moi, j’ai répondu à l’appel et ai accepté Jésus dans mon cœur. C’est donc ce jour là, un après-midi d’août, que j’ai compris que Jésus m’a sauvé !

Aujourd’hui, je suis encore reconnaissante envers mes parents qui ont toujours fait leur possible pour que je puisse participer à un camp chaque année et c’est ce que je souhaiterais aussi faire vivre à mes enfants.