ACT - La Nouvelle Naissance

"Il faut que vous naissiez de nouveau !" adressera Jésus à Nicodème, pourtant docteur de la Loi ! (Jean 3)

La loi ne sauve pas, combien moins la tentation de la justification par elle, même des œuvres qui en découlent ! En ce sens, cette aspiration à la justification par les œuvres seules devient… malédiction ! (Lire Galates 3). Si c'eût été le cas, Christ n'aurait pas dû souffrir le martyr de la Croix ! Ainsi, aspirer à la justification seule par la loi, c'est finalement rejeter, renier, mépriser Christ… au point de Le (re)crucifier ! Cet acte abominable, cet ultime péché blasphématoire appelé aussi "péché, blasphème contre le Saint-Esprit’" est provoqué volontairement, entre autres, par les Religieux… oui, un comble ! (Lire à ce sujet Matthieu 12 et Galates 5.4ss).

La loi est plutôt le révélateur du péché nous conduisant à l'urgent besoin du Sauveur. En ce sens, elle est ce guide, ce "pédagogue" nous rappelle l'apôtre Paul, qui nous conduit à Christ pour nous sauver pleinement ! (Galates 3.21ss). Christ a été justice de Dieu en ayant accompli la loi pour nous (Matthieu 5.17ss). A nous de nous confier en Lui seul par la foi, grâce à cet accomplissement parfait ! (Lire Romains 1-8).

La nouvelle naissance l'est grâce à l'action de l'amour de Dieu convainquant le cœur pour l'amener à la repentance, la metanoia en grec, avec l'objectif suprême de se détourner radicalement du péché (Matthieu 3.2). Le péché, le fait de désobéir à la volonté de Dieu pourtant bonne, agréable et parfaite pour le genre humain et toute Sa création, sépare de Dieu (Romains 12.1-2). La repentance marque ce premier retour volontaire à Dieu.

Cette œuvre l'est grâce aussi à celle du St-Esprit "qui sonde tout, même les profondeurs de Dieu" (1 Corinthiens 2.10ss). Envoyé par Jésus-Christ, l’une de Ses missions est celle "de convaincre le monde de péché, de justice et de jugement." (Jean 16.7ss)

A la Croix, Christ s'est écrié : Tout est accompli ! (Jean 19.30). Seul ce nouveau commandement, cette nouvelle et véritable œuvre demeurent : Aimer Dieu de tout son être et son prochain comme soi-même (Matthieu 22.37-39 ; Jean 13.34ss ; 1 Corinthiens 13). Ce nouveau commandement est aussi l'ultime accomplissement de la loi et des prophètes qui ne cessera de nous habiter pour engendrer des œuvres dignes du Royaume. Elles le sont par la grâce de la puissance de l’Esprit nous habitant désormais Lui aussi… rien de plus, rien de moins ! (Voir encore Matthieu 22.34-40 cf. 7.12 ; Romains 13.8).



En cliquant sur les titres ci-dessous, vous pouvez lire ou relire les blogs ACT parus antérieurement :