Avis aux amateurs de trésors !

On raconte l’histoire d’un mineur qui a trouvé de l’or et qui portait toujours avec lui son sac de pépites. Un jour, il est mort et arrive au ciel, portant encore ses précieux trésors. A son arrivée, un ange lui demande pourquoi il portait de l’asphalte. "Ce n’est pas de l’asphalte, lui a-t-il répondu, mais c’est de l’or". L’ange réplique : "sur terre, on appelle cela de l’or, mais ici au ciel, nous l’utilisons pour paver nos rues".

Evidemment, ce n’est qu’une histoire qui nous fait rire, cependant, elle fait penser à ce que nous considérons comme précieux et à ce qui l’est véritablement pour Dieu. La description de la place de la ville du ciel, dans le livre de l’Apocalypse, nous laisse sans voix : elle est faite "d’or pur comme du verre transparent" (Apocalypse 21.21). Alors que nous considérons l’or comme le plus précieux des métaux et nous l’utilisons pour confectionner bijoux et objets de grande valeur, au ciel, nous marcherons dessus. Quel changement !

La Bible nous enseigne ainsi à ne pas nous tromper de trésors. Ceux de la terre sont tellement éphémères ; seuls les trésors du ciel dureront et garderont leur valeur. Alors, les vrais riches ne sont-ils pas ceux qui investissent dans la banque du ciel ?

La question se pose alors : "Comment amasser ces trésors dans le ciel ?" L’apôtre Paul nous encourage à ne chercher sur cette terre que "tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange" (Philippiens 4.8). Ceci nous encourage à prendre quatre engagements :

Accepter le sang précieux de Jésus-Christ, prix payé pour obtenir le pardon et accéder au ciel

"Que servira-t-il à un homme de gagner le monde entier (ou tous les trésors du monde), s'il perd son âme ? Que donnera un homme en échange de son âme ?" (Matthieu 16.26)

"Vous savez en effet que ce n'est point par des choses périssables — argent ou or — que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre, héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ..." (1Pierre 1.18-19)


Lire et obéir à la Bible, Parole de Dieu, trésor de la connaissance de la Vérité

"La loi de l’Eternel... le témoignage de l’Eternel... les ordres de l’Eternel... le commandement de l’Eternel... la crainte de l’Eternel... Les ordonnances de l'Eternel... Ils sont plus précieux que l’or, même que beaucoup d’or fin." (Psaumes 19.8-11)

"Le principe de ta parole est la vérité, Et toute ordonnance de ta justice est éternelle." (Psaumes 119.160)


Demander la sagesse divine, source de bonheur et de protection totale

"La sagesse... l'homme n’en connaît pas le prix... On ne peut pas donner, à sa place, de l’or pur, ni peser de l'argent pour l'acheter ; elle n'entre pas en balance avec de l’or d’Ophir, ni avec le précieux onyx, ni avec le saphir; ni l'or ni le verre ne peuvent lui être comparés, on ne peut l'échanger pour un vase d’or fin." (Job 28.12-17)

"La sagesse vaut mieux qu'un héritage, et même davantage pour ceux qui voient le soleil. Car à l'ombre de la sagesse on est comme à l'ombre de l'argent ; l'avantage de la connaissance c'est que la sagesse fait vivre ceux qui la possèdent." (Ecclésiaste 7.11-12)


Accomplir les bonnes œuvres, œuvres de foi et de justice des chrétiens

"Recommande-leur de faire du bien, d'être riches en bonnes œuvres, d'avoir de la libéralité, de la générosité, et de s’amasser ainsi pour l'avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable." (1 Timothée 6.18-19)

"Il lui a été donné de se vêtir de fin lin, éclatant et pur. Le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints." (Apocalypse 19.8)