Mettez la prière en pole position

Les rendez-vous à ne pas manquer, les agendas surchargés, les objectifs à atteindre, les courses à faire, les embouteillages, les soirées à assister… trop, c’est trop, on n’arrive plus à suivre ! Pendant que certains décident d’écourter leur temps de repos, sans toujours y arriver, pour assumer les engagements, d’autres sursautent en pleine nuit se rappelant de la chose urgente à terminer… Voilà à quoi la vie de bien des personnes se résume aujourd’hui : tout son temps est pris, pour ne pas dire consumé par les activités…

Malheureusement, le chrétien subit aussi cette réalité et s’il ne prête pas attention, la multiplication de ses responsabilités et engagements peut facilement l’éloigner de la prière. Il est très facile de trouver des excuses pour ne pas prier, mais comprenez ceci : aucune autre activité, aussi importante soit-elle, ne pourra remplacer le temps consacré à la prière, temps du rendez-vous, face-à-face avec Dieu.

Alors, si vous lisez cet article, sachez que Dieu veut vous exhorter à ne pas vous laisser piéger par ce rythme de vie effréné, à revoir vos priorités et à reprendre le chemin de la prière. Voici quelques vérités poignantes pour vous encourager :

Dieu n’est pas contre les efforts que je fais pour bien accomplir mes responsabilités, mais au-delà de tout cela, il veut que je ne perde pas de vue l’essentiel qui fera mon vrai bonheur : demeurer dans Sa présence. Quitte à renoncer à certaines activités !
"Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, et je reviendrai dans la maison de l'Éternel Pour la durée de mes jours." (Psaumes 23.6)


Jésus s’est donné personnellement en exemple pour m’apprendre à me mettre à part dans la prière tout au long de la journée, à commencer de très bon matin avant que toutes les préoccupations de la journée ne me bousculent.
"Vers le matin, pendant qu'il faisait encore très sombre, il se leva et sortit pour aller dans un lieu désert où il se mit à prier." (Marc 1.35)


Dieu me permet d’être fatigué de ces activités qui remplissent mon agenda, mais il ne veut pas que je me fatigue de la prière.
"Jésus leur dit une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier et ne pas se lasser." (Luc 18.1)


Dieu veut que je prie et que je le serve dans et avec ma communauté. Et ma première communauté de vie est ma famille. Outre l’exemple que je donne à mes enfants, la prière familiale va nous aider à avancer ensemble dans la foi et dans l’amour du Christ.
"Moi et ma maison, nous servirons l'Éternel." (Josué 24.15)


Aucune ressource matérielle n’est faite pour durer et le temps de la fin s’approche de plus en plus. A cet effet, ne vaut-il pas mieux pour moi de me préparer pour cet avenir proche que de me laisser engloutir par le rythme de cette vie qui au bout du compte passe si vite et ne dure pas ?
"La fin de toutes choses est proche ; soyez donc sensés et sobres en vue de la prière." (1 Pierre 4.7)
"Prenez garde, veillez et priez; car vous ne savez quand ce temps viendra." (Marc 13.33)


Pour terminer, empruntons cette parole d’Adolphe Monod, pasteur français du 19ième siècle, nous encourageant à faire de la prière notre priorité :
"Je ne veux mépriser aucun genre de travail, mais si je devais revivre, j’emploierais moins de temps au travail et plus de temps à la prière".


Puisse le Seigneur nous garder dans cette bonne résolution !