Noël, c'est faire de la place pour Jésus

La fête de Noël est traditionnellement un des temps forts dans notre vie communautaire où petits et grands ont investi beaucoup de temps et énergie pour que le spectacle soit réussi. Nous sommes fiers d’eux et nous nous réjouissons de leur désir de faire connaître le beau message de Jésus, Emmanuel.

Non, après le spectacle, les lumières ne sont pas éteintes, et Noël approchant, tout comme la fin de l’année, beaucoup se posent des questions existentielles, cherchant à donner de l’espace, de la place, au milieu des courses effrénées, des achats et autres préparatifs. C’est le moment de se remettre à l’écoute de l’évangile, message de Dieu aux hommes. Ecoutez :

Le Sauveur nous est donné ! Non que le monde le mérite, mais tout simplement parce que Le Créateur aime le monde (Jean 3.16). Si le ciel se prive de la glorieuse présence du Fils, la terre sera tellement enrichie par sa venue. Pourtant, on ne peut pas dire que le Roi des rois a reçu un accueil magistral ! Il est né incognito, dans une étable, un lieu insalubre, presqu’au milieu des bêtes. Pourquoi ? Parce qu’il n’y avait pas de place pour lui. Malgré cela, le ciel s’est réjoui, la gloire du Seigneur s’est manifestée, les anges ont chanté, les bergers ont reconnu Dieu en l'enfant de la crèche et l’ont tout de suite adoré, les mages se sont mis en route pour le chercher et l’adorer à leur tour, offrant biens et cadeaux. Pour tous ceux qui l’attendaient, qui ont fait de la place au Sauveur, ce fut la joie de voir de leurs yeux l’accomplissement des promesses de Dieu et la manifestation de son salut. Toutefois, le cadeau de la venue de Jésus laisse d’autres dans l’indifférence la plus totale.

Maintenant la question se pose : quelle place avons-nous accordée à Jésus tout au long de l’année écoulée ? A-t-il pu être Seigneur de tous les aspects de notre vie ? Il prend soin de nous et nous encourage à placer toute notre confiance en Lui, car sa venue à Noël, c’est le Don de sa vie pour moi et pour toi ! Il choisit de naître et il choisit de mourir pour chacun de nous. Sans la croix, l’histoire de Noël n’est pas complète. Si la naissance de Christ conduit Dieu à l’homme, c’est la croix qui conduit l’homme à Dieu et lui permet d’être réconcilié avec lui. Mais pour cela il est nécessaire de l’inviter et l’accueillir personnellement !

1 Jean 4.9 : "L’amour de Dieu a été manifesté envers nous, en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui."

Jean 1.12 : "A tous ceux qui l’ont RECU, à ceux qui croient en son nom, il a donné le droit de devenir enfants de Dieu."

Joyeux Noël !